TUNISIE
09/08/2018 14h:14 CET | Actualisé 09/08/2018 14h:14 CET

D'origine palestinienne, Rashida Tlaib, la première femme musulmane élue au Congrès américain?

Tlaib, aînée d’une famille de 14 enfants et née de parents immigrés palestiniens à Detroit

Rashida Tlaib

Le mardi 7 août, la démocrate a remporté la primaire de son canton, lui permettant éventuellement de devenir la première femme musulmane à siéger au Congrès américain.

L’élection pour le siège visé par Tlaib aura lieu le 6 novembre, mais la candidate de 42 ans demeure à ce jour sans opposant. Dans une interview au New York Times, elle a réitéré sa volonté de se battre pour ses futurs constituants: “je veux que tout le pays sache que je ne suis pas à vendre”, a-t-elle déclaré, affirmant être incorruptible face aux lobbies.

Tlaib, aînée d’une famille de 14 enfants et née de parents immigrés palestiniens à Detroit, s’était déjà faite remarquer en 2008, lorsqu’elle avait été élue première femme musulmane au parlement du Michigan. Elle a notamment réussi à faire approuver des fonds pour les programmes de santé, les écoles et à repousser de grandes entreprises polluantes dans la région.

Avocate de formation, elle avait été virée d’un meeting de Donald Trump pour avoir critiqué son programme. Elle a d’ailleurs affirmé à CNN News, que l’élection de Trump l’avait décidé à se lancer: Son élection ”était un signal négatif envoyé aux femmes”.

 

Célébrant sa victoire suite à la primaire, Rashida Tlaib, dans un discours, a annoncé qu’une fois au Congrès, elle lutterait “contre toutes les structures racistes et opprimantes qui doivent être supprimées”, visant le président Trump et le traitement réservé aux immigrés.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.