ALGÉRIE
14/02/2019 13h:58 CET | Actualisé 14/02/2019 14h:15 CET

Ramtane Lamamra nommé ministre d'Etat et conseiller diplomatique

AFP

C’est un retour aux affaires pour Ramtane Lamamra, ancien ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Sellal et actuel Haut Représentant pour faire Taire les Armes en Afrique, et médiateur à l’ONU. 

Si d’aucuns ont pensé que la carrière du diplomate s’inscrivait désormais loin d’Alger après son départ des AE, l’annonce de sa nomination comme ministre d’État conseiller diplomatique auprès du président de la République a surpris.

Selon son entourage, Ramtane Lamamra est chargé de mener la campagne du président Bouteflika pour un 5e mandat en Europe et en Amérique du nord, notamment.

Au lendemain de cette annonce, beaucoup au sein du sérail politique parient sur un retour de l’ancien chef de la diplomatie au gouvernement, après la présidentielle.  

Âgé de 66 ans, Ramtane Lamamra, a rejoints après son départ du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale le Conseil d’administration de l’ONG International Crisis Group (ICG), basée à Bruxelles.

En septembre 2017, il a été nommé membre du Haut-Comité consultatif de l’ONU chargé de la médiation internationale. Il a occupé le poste de ministre des Affaires étrangères de 2013 à 2015, puis ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de 2015 à 2017.

Lamamra a été également Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine (2008-2013) et Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères (2005-2007). Il a été ambassadeur dans plusieurs pays dont les Etats-Unis, Djibouti et l’Ethiopie.