MAROC
27/05/2018 18h:40 CET

Ramid félicite Hammouchi pour son geste

Une attitude qui marque le début d'une ère nouvelle.

FADEL SENNA via Getty Images

HOMMAGE - Le geste de Abdellatif Hammouchi à l’égard du conducteur de triporteur agressé par un policier n’est pas passé inaperçu. Dans un post sur sa page Facebook, le ministre d’État chargé des Droits de l’Homme, Mustapha Ramid, a déclaré avoir contacté le directeur général de la Sûreté nationale pour le féliciter et lui dire combien “il appréciait et reconnaissait la noble et courageuse attitude qu’il a eue envers la victime”.

 

Une attitude qui, selon Ramid, marquerait le début d’une nouvelle ère de bonne gouvernance sécuritaire, basée sur “le respect du citoyen, son service et le maintien de sa dignité”. Il faut dire que c’est une démarche inusuelle que celle adoptée par Hammouchi qui a reçu, hier à son bureau, le citoyen agressé par un membre de le sûreté nationale pour lui présenter des excuses au nom de la DGSN.

Ce citoyen était apparu dans une vidéo devenue virale dans laquelle il est agressé physiquement et verbalement par un agent de police. L’enregistrement montre, en effet, clairement l’homme suppliant le policier de ne pas saisir son triporteur. Et face à l’insistance du conducteur, l’agent de police finit par lui administrer une gifle.

Un comportement inacceptable qui lui a valu la suspension. Il a, par ailleurs, été déféré devant le conseil disciplinaire pour violation du code déontologique des fonctionnaires de la sûreté nationale, pour “manquement au devoir de réserve et pour avoir exposé un individu à une agression verbale et physique”.

En parallèle, la préfecture de police de Casablanca a ouvert une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent au sujet de cette agression.