ALGÉRIE
06/06/2019 15h:14 CET

Ralentissement de la croissance économique mondiale

Wysiati via Getty Images

Dans son dernier rapport, la Banque mondiale prévoit une croissance économique de 2,6% en 2019. D’un autre côté, l’institution financière prévoit également une croissance plus soutenue en 2020 pour plusieurs pays émergents qui ont surmonté « leurs difficultés financières ».

Autre constat : la faiblesse des investissements freine l’essor des économies émergentes et en développement, et les risques pesant sur les perspectives sont largement à la baisse. “Pour réduire la pauvreté et améliorer les niveaux de vie, la croissance économique doit être plus soutenue, déclare David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale.

La dynamique actuelle reste fragile tandis que la hausse des niveaux d’endettement et la faiblesse des investissements dans les économies en développement les empêchent d’exploiter tout leur potentiel”.

Dans les économies avancées, la croissance devrait marquer le pas en 2019, en particulier dans la zone euro où les exportations et les investissements sont en baisse. Aux Etats-Unis, le rythme de croissance devrait fléchir à 2,5% en 2019, puis se replier à 1,7% en 2020.

Du côté des marchés émergents et des économies en développement, la croissance devrait retomber à 4% en 2019, son niveau le plus bas depuis quatre ans, avant de se redresser à 4,6% en 2020, conséquence des difficultés financières qui touchent certains pays, ajoutez à cela une situation politique incertaine.

Ces freins devraient se relâcher à la faveur du léger redressement attendu du commerce international, même si l’année 2019 devrait connaître le plus faible niveau de croissance des échanges commerciaux depuis la crise financière d’il y a dix ans.