ALGÉRIE
09/07/2019 11h:58 CET

Rahabi exige le départ du gouvernement Bedoui

Anadolu Agency via Getty Images

Abdelaziz Rahabi, qui a animé la conférence du 6 juillet, a exigé le départ du gouvernement de Noureddine Bedoui, estimant que cet exécutif représente “une résistance au changement”, a-t-il affirmé mardi 9 juillet dans un entretien à El Khabar.

“Le gouvernement actuel est un prolongement du gouvernement de Bouteflika et il contient une résistance au changement”, a indiqué M. Rahabi.

“Je ne comprends pas pourquoi a-t-on gardé ce gouvernement jusqu’à aujourd’hui”, a-t-il ajouté.

L’ancien ministre a assuré que sa responsabilité s’est limitée à la coordination du dialogue lors de la conférence du 6 juillet et qu’il s’exprime aujourd’hui à titre personnel. 

En ce sens, il a estimé que “la résistance au changement se situe beaucoup plus dans le gouvernement que dans la présidence”. Le gouvernement Bedoui assure le rôle exécutif et contrôle les walis qui ont eu un rôle essentiel “dans la protection des intérêts de l’ancien régime”, selon M. Rahabi.