TUNISIE
24/06/2019 02h:46 CET

Rached Ghannouchi: "Le président d’Ennahdha est le candidat naturel du parti"

Anadolu Agency via Getty Images

Le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi a tenu à préciser que le candidat du mouvement est celui qui fera l’unanimité.

Selon le règlement d’Ennahdha, le président du mouvement est le candidat naturel du parti mais ceci n’est pas obligatoire bien qu’il soit la base.
Il s’exprimait en marge de la clôture de la troisième conférence annuelle des cadres du mouvement à Tunis.

“Ennahdha cherche un candidat consensuel, Kamel Morjane ou autre”, a-t-il ajouté, affirmant que la prochaine étape sera marquée par le passage à un “consensus conventionnel”, en consécration de l’édifice démocratique social.

Il a souligné que Ennahdha n’a pas de véto à opposer ni de lignes rouges contre quelque partie que ce soit.

Abordant les prochaines échéances électorales, Rached Ghannouchi a souligné que son parti ne souhaite aucun report, insistant sur la nécessité de respecter les délais fixés par la loi et qui constituent un acquis démocratique à préserver. Il a fait observer, dans ce sens, que jusqu’à ce jour aucune partie n’a proposé de retarder la date des élections.

Selon Abdelkarim Harouni, président du conseil de la choura, contrairement à 2014, le mouvement Ennahdha est concerné par les élections présidentielles

“Le conseil de la choura a appelé le bureau exécutif à examiner les différents scénarios qui prendront en considération l’intérêt de l’Etat et celui du parti en présentant soit un candidat choisi parmi les dirigeants du parti ou bien en appuyant la candidature une candidature de l’extérieur “, souligne-t-il.

 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.