MAROC
05/04/2019 11h:00 CET

Rabat: Une semaine pour aborder le thème du handicap et de l'accessibilité à l'école

Au programme: conférences ouvertes à tous et actions dans les établissements de l'enseignement français.

monkeybusinessimages via Getty Images

RENDEZ-VOUS - L’école pour tous. Du 8 au 13 avril, une “Semaine de l’école inclusive” s’ouvre à Rabat. Handicaps et troubles de l’apprentissage seront abordés au travers d’un cycle de conférences animées par des invités d’envergure.

Financé par les associations Français du Monde-adfe et CAPE, qui regroupe des parents d’élèves, cette semaine de sensibilisation s’inscrit dans la philosophie du réseau de l’enseignement français à l’étranger du Maroc. “Depuis une dizaine d’années, nous avons la volonté d’accompagner et d’accueillir les élèves en situation de handicap ou en difficultés scolaires, explique au HuffPost Maroc Anne Simon, inspectrice de l’Éducation Nationale française au Maroc. Il y a 5 ans, nous avons accéléré cette volonté en structurant l’accueil des enfants avec des enseignants spécialisés ou encore une Commission”. Depuis un an, aussi, les établissements français forment les accompagnateurs scolaires qui viendront travailler chez eux, ou dans les écoles marocaines.

À côté, le réseau de l’école française au Maroc mène une action de sensibilisation en direction du public. “Par exemple, nous proposons des cafés-parents”, souligne Anne Simon. La “Semaine de l’école inclusive” et ses conférences s’inscrit dans le prolongement de ces actions. Autisme, éducation inclusive, troubles des apprentissages ou encore différence... Le lycée André Malraux accueillera tous les jours pendant une semaine des experts venus de France

José Puig, inspecteur d’académie et inspecteur pédagogique régional, directeur de l’INSHEA, abordera le thème “Handicaps, normes scolaires, normes sociales: regard historique sur l’éducation inclusive”. “Les défis de l’éducation inclusive” seront analysés par Eric Plaisance, sociologue et professeur émérite de l’université René Descartes-Paris-V. Sylviane Valdois, directrice de recherche au CNRS, proposera deux conférences autour de l’“Origine cognitive et neurobiologique des troubles dyslexiques” et “Dyslexie et enseignement de la langue arabe”. “Les conférences sont ouvertes à tous, notre but est de toucher un public le plus large possible”, précise Anne Simon. Mais l’inscription est conseillée

Aidés par Anne Simon, les établissements français ont été invités à mettre en place des actions avec leurs élèves durant toute cette semaine. Au lycée Al Jabr à Casablanca, 27 élèves de l’établissement rencontreront des enfants de l’association marocaine des troubles et difficultés d’apprentissage). Au collège Saint-Exupéry de Rabat, la semaine tournera autour du handisport. A l’école Camus, deux élèves présenteront l’alphabet en braille. “Notre but n’est pas d’en faire trop parce que le handicap est quelque chose de quotidien. Il faut l’aborder tous les jours”, ajoute Anne Simon.