MAROC
12/03/2019 10h:58 CET | Actualisé 12/03/2019 11h:00 CET

À Rabat, le pape François pourrait rencontrer la foule à bord de sa papamobile

Sur les 5 derniers kilomètres qui relient l’aéroport à la Tour Hassan.

Max Rossi / Reuters
Le pape François accueille les fidèles de sa papamobile après la messe de Pâques sur la place Saint-Pierre au Vatican, le 1er avril 2018.

RELIGION - Fin mars, le pape François, chef d’État du Vatican et de l’Église catholique, se rendra à Rabat pour une visite officielle. Sauf changement, le programme de ce voyage déjà dévoilé comprend notamment une rencontre avec le roi Mohammed VI, une visite de l’Institut Mohammed VI de formation des Imams Morchidines et des Morchidates, de Caritas, du service social rural de Témara, l’Angélus à la cathédrale Saint-Pierre et enfin une messe géante au complexe sportif Prince Moulay Abdallah. 

Le pape François arrivera le 30 mars à 14 heures à l’aéroport de Rabat-Salé. Après avoir été accueilli par le roi, il devait initialement se rendre directement au palais royal pour rencontrer la famille royale et s’entretenir avec Mohammed VI. Puis les deux souverains devaient se rendre par la suite ensemble à l’esplanade de la Tour Hassan.

Petit changement de programme annoncé: le pape devrait finalement se rendre directement à la Tour Hassan. “Sa Majesté et le Saint Père se rendent en voiture fermée et en papamobile à l’esplanade de la Tour Hassan”, indique le programme mis à jour. Contacté par le HuffPost Maroc, Daniel Nourissat, chargé de communication de l’archidiocèse de Rabat, confirme que le pape devrait prendre un bain de foule à bord de sa papamobile sur les 5 derniers kilomètres qui relient l’aéroport à la Tour Hassan. “Mais le programme peut encore changer”, souligne-t-il, notamment en raison des mesures de sécurité.

Après cette arrivée, le roi Mohammed VI prononcera un discours, auquel répondra le chef de l’Église catholique. Ils se rendront ensuite dans le Mausolée Mohammed V pour un hommage. Ensemble, ils iront, comme prévu plus tôt au palais royal pour la rencontre avec la famille et l’entretien d’une trentaine de minutes entre les deux chefs d’État.

PABLO VERA LISPERGUER
Le pape François, à bord de sa papamobile, salue la foule des fidèles à Santiago du Chili, le 15 janvier 2018.