MAROC
07/09/2019 10h:52 CET

Rabat: 9 Subsahariens arrêtés pour enlèvement, séquestration et demande de rançon

Ils étaient notamment en séjour illégal sur le territoire.

Syldavia via Getty Images
Tanger, Morocco - August 26, 2014: Aerial view of a backlight and arrest a citizen, led and guarded by local police at the port of Tanger (Morocco)

ARRESTATION - Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a procédé à l’arrestation, vendredi, de neuf Subsahariens, dont deux femmes et une fille mineure, pour leur implication présumée dans une affaire d’enlèvement et de séquestrations avec violences et demande de rançon. Ils ont notamment été arrêtés pour séjour illégal au Maroc, suite à des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST). 

Les services de la préfecture de police de Rabat avaient reçu un avis au sujet d’un ressortissant africain qui a été enlevé et séquestré avant qu’une rançon ne soit demandée à sa famille, installée dans son pays d’origine, en contrepartie de sa libération, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Cette dernière précise qu’une enquête a été ouverte, sous la supervision du parquet compétent, “pour vérifier ces actes criminels”. 

Les recherches et investigations menées par les services de la sûreté nationale ont permis la localisation du lieu de séquestration au niveau d’Al Karia dans la banlieue de Salé, poursuit la même source dans un communiqué, soulignant que la victime a été libérée et les suspects arrêtés en flagrant délit de détention d’un ensemble de pièces d’identité suspectes, en plus de téléphones portables et des sommes d’argent.

Les détenus ont été soumis à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider toutes les conditions et circonstances de cette affaire, tandis que les recherches et investigations se poursuivent pour arrêter les autres individus éventuellement impliquées dans ces actes criminels, conclut le communiqué.