TUNISIE
24/10/2018 18h:01 CET

Quelque 10 députés convoqués pour audition par la direction des enquêtes de l’Aouina et le pôle judiciaire économique et financier

La Commission du règlement intérieur du parlement avait examiné certains dossiers relatifs à la levée de l’immunité parlementaire de nombre de députés.

FETHI BELAID via Getty Images

Quelque 10 députés ont été convoqués pour audition par la direction des enquêtes de la Garde Nationale de l’Aouina et le pôle judiciaire économique et financier, a confié, mercredi, à l’agence TAP le député et assesseur du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) chargé de l’information et de la communication, Fayçal Khlifa.

Il s’agit, selon lui, “d’une simple procédure destinée à auditionner ces députés sur des accusations portées à leur encontre au sujet de dossiers en dehors de l’action parlementaire”. “Ces accusations s’inscrivent dans le cadre de règlement de comptes politiques”, a-t-il dit.

La Commission du règlement intérieur du parlement avait examiné certains dossiers relatifs à la levée de l’immunité parlementaire de nombre de députés, a-t-il souligné, faisant remarquer que certains députés sont attachés à lever l’immunité parlementaire de ces députés pour clore ce dossier une bonne fois pour toutes.

Fayçal Khlifa a tenu à souligner que tous les députés vont déclarer leur patrimoine dans un délai de 60 jours, telle que prévue par la Loi sur la déclaration de patrimoine, la lutte contre le conflit d’intérêt de l’enrichissement illicite.

Dans une déclaration ce matin sur les ondes de Mosaïque Fm, l’activiste politique, Lazhar Akremi a indiqué que plus de 20 députés sont soumis à une enquête menée par le pôle judiciaire économique et financier pour affaires de corruption.