MAROC
17/07/2019 16h:53 CET | Actualisé 17/07/2019 17h:09 CET

Quatre footballeurs congolais fuient leur pays pour le Maroc à bord d'une pirogue

L'un d'eux aurait fait machine arrière.

FOOTBALL - L’Association sportive Vita, club de football congolais basé dans la ville de Kinshasa, vit un mercato pas comme les autres. Dans un communiqué publié, il y a quelques heures sur les réseaux sociaux, le club a annoncé la fuite de quatre de ses joueurs vers le Maroc sans “l’accord des dirigeants du club”, alors qu’ils sont toujours sous contrat. Il s’agit de Padou Bompunga Botuli, Nelson Munganga Omba, Francis Kazadi Kasengu et Yannick Bangala Litombo qui, selon les dirigeants du club, ont “fui le pays pour le Maroc via Brazzaville en traversant le fleuve Congo par pirogue”.

Selon V.Club Télévision, qui confirme l’information, l’un de ces joueurs,Yannick Bangala Litombo, aurait décidé de faire “marche arrière” et renoncé à sa fuite. Dans ce qui est présenté comme “message audio de ce joueur”, ce dernier assure que les trois autres “sont déjà au Maroc”. “Moi, j’ai abandonné cette option suite aux conseils que j’ai eu. Je rentre vite, déjà demain (jeudi) je serai à Kimbondo pour l’internement...”, écrit cette chaîne de télévision congolaise sur sa page Facebook. Et d’ajouter que les trois autres joueurs “se sont présentés au Maroc comme des joueurs libres, ce qui a créé une désolation au sein de la Direction”.

S’exprimant sur cette affaire, par la même voie, le secrétaire du club, Patrick Banishay estime que “c’est une pratique ancienne des clubs marocains”. “Ces joueurs ont un contrat avec V.Club. Il fallait d’abord passer par le club au lieu d’aller directement séduire les athlètes eux-mêmes. Nous pensons que la CAF mettra fin à ces pratiques” a-t-il dit, cité par V.Club Télévision.

Durant ce mercato estival, deux joueurs de l’AS Vita Club ont signé dans des clubs marocains. Il s’agit de l’attaquant Jean-Marc Makusu (à la RS Berkane) et du milieu de terrain Fabrice Luamba Ngoma (au Raja Casablanca).