MAROC
26/06/2019 12h:53 CET

Quand un groupe de K-pop chante en darija devant Mohammed Ben Salman

La définition même de la mondialisation.

Instagram/B.I.G

K-POP - Ça ne s’invente pas. Il y a quelques mois, le groupe coréen B.I.G faisait sensation sur la toile avec sa reprise de la La Bezzaf” du boys band arabe “The 5”. Un titre qui cumule, depuis sa sortie en janvier dernier, plus de 3 millions de vues sur YouTube. 

Une prestation qui n’est pas passée inaperçue auprès des autorités coréennes. À l’occasion d’une visite en Corée du Sud du prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salman, dit MBS, le groupe a été invité à chanter leur reprise de “La Bezzaf” durant le déjeuner officiel organisé par le président de la république de Corée du Sud, Moon Jae-in. 

Un mini-concert au terme duquel B.I.G s’est brièvement exprimé en arabe lançant un Salam Alikum, à la délégation saoudienne présente au côté des officiel coréens.

Il faut dire que le groupe a fait de la reprise de chansons en arabe sa spécialité. Les membres du groupe ont ainsi notamment réinterprété le tube 3 daqat” du chanteur égyptien Abu et sa compatriote, l’actrice et chanteuse star Yousra. Plus récemment, ces derniers ont publié sur Youtube leur cover de “Lm3allem” de Saad Lamjarred. 

Une main tendue vers le marché arabe qui peut sembler insolite mais rentre dans une stratégie des labels coréens de toucher un nouveau public. Selon Forbes, le marché arabe est de plus en plus dans le viseur des géants de la K-Pop.