MAROC
10/04/2018 18h:01 CET

Quand l'humoriste français Haroun tente d'expliquer ce qu'est "Le monde arabe" (et c'est très drôle)

Une vidéo mise en ligne sur Facebook lundi, qui cumule déjà plus de 400.000 vues sur le réseau social.

Facebook/Haroun

HUMOUR - “Qu’est ce que le monde arabe”? Une question épineuse à laquelle a tenté de répondre le comique français Haroun lors d’un spectacle à l’Institut du Monde arabe à Paris.

“C’est important qu’il y ait un Institut du Monde arabe pour faire connaître le monde arabe, parce que même les Arabes ne le comprennent pas toujours”, plaisante ce dernier. Une prestation sur scène reprise en partie dans une vidéo mise en ligne sur Facebook lundi 9 avril, et qui cumule déjà plus de 400.000 vues sur le réseau social.

Haroun évoque notamment la diversité dans ces pays qui détermine fatalement une définition compliquée: “certains vont dire on n’est pas Arabes, on est des Saoud, d’autres vont dire on est berbère, d’autres encore, non, on est coptes en fait... Dans le monde arabe y a pas d’arabes, en fait”. 

Au cliché “les arabes sont tous les mêmes”, Haroun oppose une manière de les différencier: “il y a des arabes qui supportent l’OM et d’autres qui achètent le PSG”.  “Les qataris tu peux les retrouver l’été sur les Champs élysées, et les Marocains dans les champs”, poursuit-il.

L’humoriste n’épargne pas non plus les sujets géopolitiques, abordant la péninsule arabique, et notamment l’Arabie Saoudite et la guerre au Yémen: “C’est un pays assez plat du coup, les saoudiens ont décidé de le bombarder pour faire des trous”.

Pas évident de définir le Monde arabe du point de vue religieux non plus: “j’ai un ami qui travaille dans un cinq étoiles à Paris. Un jour, il a vu débarquer les rois du pétrole, il s’est dit que ce sont des musulmans. Apparemment, eux, quand ils viennent en France ils prennent un RTT religieux (...) mon ami m’a dit ‘je suis catholique, j’ai vu ce qu’ils font je leur ai dis starfallah’”.

“C’est tellement difficile de définir un arabe, peut-être qu’il y en a nulle part ou alors... ils sont partout”, conclut Haroun. 

Le Moyen-Orient est un sujet qui inspire le jeune humoriste. En juin 2017, ce dernier publiait une vidéo dans laquelle il parlait déjà des conflits dans cette région: “est-ce que tu penses que le roi d’Arabie Saoudite a acheté des missiles pour faire un petit feu d’artifices pendant l’aïd, avec un bouquet final sur le Yémen”. 

Au cours de son intervention à l’IMA Haroun est également revenu sur le recueil des “Mille et Une nuits” (“c’est pas du tout pour enfants c’est ‘Game of Thrones’ le truc!”), et la parade avant-gardiste inventée par Shéhérazade: “Shéhérazade, pour ne pas être tuée par le calife, a trouvé une technique, elle a arrêté son histoire au milieu, là où c’était le plus intéressant. Le calife voulait la suite, elle lui a répondu ‘tu t’abonnes’. Shéhérazade a inventé Netflix”.