17/05/2018 16h:27 CET | Actualisé 17/05/2018 16h:27 CET

Quand le Prix Orange de l’Entrepreneur Social déniche les talents de demain

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2018.

PeopleImages via Getty Images

La chasse aux talents est ouverte. Comme chaque année, Orange lance son Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient et part à la découverte de jeunes entrepreneurs à travers tout le continent africain.

Les candidatures pour cette 8ème édition sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2018, dans la rubrique “Prix Orange de l’Entrepreneur Social” du site entrepreneurclub.orange.com.

L’aventure est tentante

Le concours passe par deux étapes décisives. La première phase est d’ordre nationale durant laquelle chacune des 17 filiales Orange participantes étudiera les projets soumis dans son pays puis désignera trois gagnants.

Tandis que la seconde phase est à l’échelle internationale. Elle englobera les 51 gagnants de chaque pays. Ces derniers seront amenés à défendre leur projet et de convaincre un jury exigeant.

Au final, trois lauréats seront sélectionnés et honorés lors de la soirée des AfricaCom Awards qui se déroulera en novembre au Cap en Afrique du Sud. 

Les trois finalistes recevront, en plus des lots nationaux, respectivement 25.000€, 15.000€ et 10.000€, et bénéficieront d’un accompagnement personnalisé dispensé par des professionnels de la création et du financement des jeunes entreprises pendant six mois.

Qui pourra participer?

Le concours s’adresse à tout étudiant, salarié ou entrepreneur de plus de 21 ans, dont l’initiative à moins de trois ans d’âge et concerne le Botswana, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, Madagascar, le Mali, le Maroc, le Niger, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, la Tunisie, la Jordanie, le Libéria et le Burkina-Faso.

En effet, la détection des jeunes talents est au cœur de la stratégie d’Orange. Le prix de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM), crée en 2011, a déjà soutenu une vingtaine de projets.

Le Prix Orange récompense chaque année des projets innovants basés sur les TIC, qui permettent d’améliorer les conditions de vie des populations grâce au numérique dans des domaines tels que l’éducation, la santé, l’agriculture, le paiement mobile ou encore le développement durable.

L’année dernière, un projet  tunisien  s’est démarqué lors de cette compétition. Il s’agit du projet de Wajdi Ben Rejeb, “eFret.tn,” un site web fonctionnant selon le principe de la bourse de fret. 

Depuis 2014, 284 candidatures ont été sélectionnées en Tunisie dans le cadre du Prix Orange de l’Entrepreneur Social.

LIRE AUSSI: 

Le Tunisien Wajdi Ben Rejeb lauréat du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient 2017 se livre au HuffPost Tunisie

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.