TUNISIE
12/07/2019 14h:46 CET | Actualisé 12/07/2019 14h:46 CET

Quand le JT de 20H de France 2 évoque "la renaissance" des stations balnéaires des côtes tunisiennes

Les prix abordables et la sécurité retrouvée attirent de plus en plus de touristes sur les côtes tunisiennes...

Le Journal Télévisé de 20 heures de la chaine du service public français, France 2 a diffusé, jeudi, un reportage sur la “renaissance” des stations balnéaires des côtes tunisiennes.

Depuis Hammamet, le reportage axe sur le retours des touristes, notamment français, en Tunisie, avec une hausse de fréquentation de près de 17% par rapport à 2018.

“L’hôtel est complet en ce moment et jusqu’à fin août (...) c’est surtout la clientèle de l’Europe du Nord qui revient, surtout les Français, les Allemands et les Belges”, explique Nadia Chouchene Romene, directrice commerciale Samira club. 

Interrogés par la journaliste de France 2, ce qui attire principalement les touristes, c’est les prix abordables et la sécurité retrouvée.

Avec un budget de 550 euros par personnes pour 8 jours, une touriste affirme que ”ça vaut le coup!”. “Par rapport aux prestations, on a tout. Tout est disponible tout le temps. Pour le prix, cela vaut franchement le coup” explique-t-elle.

Ces prix permettent aux vacanciers de pouvoir s’offrir quelques extras qui coûtent beaucoup moins chers que dans d’autres pays, comme par exemple un tour de jet-ski qui ne coûte que 8 euros.

“En France, 15 minutes de Jet-ski coûtent 50-60 euros. Ici, on en profite au maximum” explique un touriste français. 

Mais ce qui a surtout changé, c’est le retour des vacanciers au coeur de la ville. Si après les attentats, les touristes préféraient rester à l’intérieur de l’hôtel, ils retrouvent aujourd’hui les rues, comme c’est le cas à la Médina de Hammamet: “Tout se passe bien. Il n’y a pas de problèmes. On ne sent pas du tout qu’il y a eu des soucis dans le passé” affirme une vacancière française.

Cela est dû à la sécurité renforcée par le gouvernement mais aussi pas les hôteliers qui n’ont pas hésité à investir beaucoup d’argent en la matière.

L’objectif du gouvernement tunisien est d’attirer 9 millions de touristes cette année avant d’atteindre les 10 millions à partir de l’année prochaine, “un enjeu énorme dans un pays où le tourisme représente plus de 8% de l’économie” conclut la journaliste de France.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.