ALGÉRIE
25/10/2018 14h:31 CET

Publicité sur Internet : Google AdWords fait ses premiers pas en Algérie

De nombreuses entreprises algériennes découvrent les services publicitaires qu’offre le géant de web Google.

Chesnot via Getty Images

De nombreuses entreprises algériennes découvrent les services publicitaires qu’offre le géant de web Google. Petit à petit, Google devient une régie publicitaire qui capte et gère une partie de la publicité numérique d’une dizaine d’entreprises algériennes.

Elles sont près d’une dizaine d’entreprises algériennes, dont des grands annonceurs, à confier une partie de leur publicité numérique à Google AdWords, la régie publicitaire du géant américain de la recherche sur Internet qui a réalisé un chiffre d’affaire de 21,9 milliards de dollars pour les trois premiers mois de l’année en cours.

Il s’agit des filiales algériennes de Jumia, Coca Cola, Renault, KIA, Total, Peugeot, mais également Condor Electronics, Trust Bank Algeria et de la marque de jus Tchina, de la filiale Cevital Agro-Industrie. D’autres, comme Iris, une autre marque algérienne de produits électroniques et électroménagers, ont eu recours à AdWords pour des campagnes publicitaires limitées dans le temps.

En plus des entreprises algériennes, s’ajoutent les entités étrangères qui ciblent les internautes algériens à travers les services qu’offre Google via sa filiale Google AdWords. On peut citer : Les marques de smartphones telles que Samsung, Huawei, Apple et les grandes compagnies commerciales telles le chinois Ali Baba et le géant américain Amazon, ainsi que les agences de voyages tunisiennes et turques, et autres compagnies du transport aérien.

Selon un expert en TIC, le recours à Google AdWords connaitra un boom au cours des prochains mois. “Il est connu dans le monde du marketing que les marques concurrentes se suivent. La présence de Coca Cola Algérie sur Google AdWords va certainement pousser ses concurrents à marquer leur présence sur cette même plateforme numérique. De même pour les marquer locales de smartphones qui vont suivre Condor”, a-t-il ajouté.

Selon lui, au début du deuxième trimestre de l’année en cours, on avait un seul concessionnaire automobile algérien (Renault Algérie) sur Google AdWords. Ils sont actuellement trois (Renault Algérie, KIA Algérie et Peugeot Algérie). Il est certain que toutes les grandes marques algériennes vont chercher à se positionner sur cette régie publicitaire mondiale qui fait ses premiers pas en Algérie », dit-il encore.

Les avantages de Google AdWords

La régie publicitaire du géant Google offre des avantages importants aux annonceurs. Il s’agit essentiellement de pouvoir suivre son public cible là où il va sur Internet. A titre illustratif, un annonceur algérien pourra grâce à Google AdWords suivre les internautes qui font partie de sa cible sur les sites web qu’ils visitent en lui proposant sous forme de bannières, ou encore sous forme de publicités vidéo sur Youtube des offres qui correspondent à son goût et à ses désires.

L’algorithme de Google permet de savoir les intentions d’achat des internautes, ce que les sites web classiques ne peuvent pas faire. Avec Google AdWords cible les clients selon l’âge, la localisation géographique, le sexe, les préférences, le niveau de vie et autres. Soit autant d’éléments que Google arrive à déterminer via les données recueillies lors de la navigation des internautes.

AdWords va-t-il secouer les plateformes locales ?

L’arrivée sur le marché publicitaire algérien de Google AdWords en tant que régie publicitaire numérique provoquera un second séisme dans le domaine de la publicité après celui déclenché par le réseau social Facebook à partir de 2014.

En effet, le géant américain réduira davantage la marge de manœuvre des plateformes nationales qui vont perdre des clients au profil de Google, mais également d’autres régies comme Bing Ads, Facebook Audience Network.

Google AdWords accentuera davantage la dépendance des annonceurs nationaux des plateformes numériques étrangères. Adossée à un géant du numérique, la régie publicitaire de Google a des atouts indéniables. Le plus important étant celui de permettre à l’annonceur de cibler le maximum d’internautes susceptibles d’être intéressés par les produits ou services objets de la réclame.

Mais, cette nouvelle régie publicitaire va réduire davantage les recettes des médias nationaux qui souffrent déjà des ravages provoqués par la publicité sur Facebook.

Par, pour les sites web algériens, Google AdWords, et contrairement à Facebook qui garde à son niveau la totalité de ses revenus par la publicité, permet à certaines conditions la redistribution de ses revenus à travers son système Google Adsense. En 2015, Google Adsense a redistribué 10 milliards de dollars à ses sites partenaires. Les sites web algériens ayant de trafic pourront capter une partie de ces sommes redistribuées.