MAROC
06/09/2019 12h:34 CET

Projection à Venise de "Mosul", premier blockbuster en langue arabe, tourné au Maroc

Le film a notamment été produit par les réalisateurs des deux derniers volets d''Avengers".

Jose Haro/AGBO
Image extraite du film "Mosul".

CINEMA - La guerre contre Daech vue à travers le regard des Irakiens. Hier a été projeté au Festival du film de Venise “Mosul”, du réalisateur américain Matthew Michael Carnahan, racontant l’histoire d’une équipe d’élite de l’armée irakienne combattant Daech dans la ville de Mossoul en Irak, alors encore occupée par l’organisation terroriste. Une équipe dont chacun des membres “a subi des pertes ou des blessures des mains du groupe terroriste”, précise le journal américain Deadline.

L’histoire du film est inspirée du reportage du New Yorker intitulé “Les Avengers de Mossoul”, explique la même source. Un titre pour le moins prémonitoire, les producteurs du film n’étant autres que les réalisateurs Joe et Anthony Russo, aux commandes des deux derniers volets d’“Avengers”. 

AGBO
Extrait de "Mosul".

Le film a été entièrement tourné au Maroc et en langue arabe, précise Deadline. Une décision prise par le réalisateur pour “accentuer l’effet documentaire du film”, proposition tout de suite acceptée par les producteurs.

Cependant, ramener une partie du casting, notamment irakien, au Maroc n’a pas été une évidence, explique un des producteurs du film, l’Irakien Mohamed Al Daradji, à Deadline: “Nous avons eu du mal à faire venir certains acteurs au Maroc, où nous avons tourné le film, à cause de problèmes de visas”. Par ailleurs, une fois sur place, certains acteurs non-irakiens ont dû se lancer dans d’intenses cours pour assimiler le dialecte irakien.

Au casting, on retrouve notamment l’acteur irakien Suhail Dabbach, le Français Adam Bessa, l’acteur d’origine égyptienne Waleed Elgadi ou encore le Marocain Ben Affan.

Pour l’instant, aucune date de sortie n’a encore été annoncée.