MAROC
14/06/2015 10h:15 CET | Actualisé 17/06/2015 14h:05 CET

Procès: Les deux marocains, qui se seraient embrassés devant la tour Hassan, poursuivis pour "Homosexualité" et "Obscénité"

Shutterstock / val lawless

HOMOSEXUALITÉ - Le procès des deux Marocains qui se seraient embrassés devant la Tour Hassan mercredi 3 juin à Rabat suivant l'exemple des Femen, s'est soldé vendredi par un report de l'audience au mardi 16 juin.

Poursuivis pour "Homosexualité" et "Obscénité", ces Marocains qui risquent trois ans de prison se sont vu refuser par le juge leur libération conditionnelle. Ils attendent donc la prochaine audience derrière les barreaux.

Les avocats des deux accusés ont dénoncé lors du procès ce vendredi plusieurs vices de procédure: d'abord les aveux qu'ils auraient formulés sous le coup de la torture durant un interrogatoire musclé et ensuite l’atteinte au principe du secret de la procédure judiciaire.

En effet, les photos et les identités des accusés ont été publiées dans les médias, notamment sur la chaîne nationale Al Aoula, avant même l’annonce du jugement et ce, au détriment de toute présomption d'innocence.

Compagne internationale pour la libération des deux homosexuels Lahcen et Mouhcine Rapport d’audience : Le...

Posted by ‎Collectif Aswat - مجموعة أصوات‎ on samedi 13 juin 2015
Galerie photo Manifestations devant les domiciles des deux hommes qui ont tenté de reproduire le happening des Femen Voyez les images
Galerie photo Les pays où le mariage gay est autorisé Voyez les images
Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.