ALGÉRIE
18/09/2018 16h:25 CET

Prix Emir Abdelkader: la cérémonie de remise des prix prévue en mai

Ce prix, initié par l’ONG internationale AISA, la Fondation Méditerranéenne du Développement durable (Djanatu-al- Arif) et le Programme MED 21.

PHAS via Getty Images
Emir Abdelkader.

La cérémonie de remise du Prix Emir Abdelkader sera fixée dorénavant au 16 mai de chaque année, a annoncé mardi la fondation méditerranéenne du développement durable “Djanatu-al-Arif”, un des partenaires du prix.

Ce prix, initié par l’ONG internationale AISA, la Fondation Méditerranéenne du Développement durable (Djanatu-al- Arif) et le Programme MED 21, vise à promouvoir la culture de paix et le vivre ensemble. Il est attribué à des personnalités ayant contribué significativement par leurs actions,à la pratique du Vivre Ensemble et au renforcement de la coexistence pacifique entre les peuples, les groupes sociaux et les individus.

“Le Bureau exécutif du Prix Emir Abdelkader réuni, sous la présidence du Cheikh Khaled Bentounes, président du Prix, a décidé de fixer dorénavant la date de la cérémonie de ce prix au 16 mai de chaque année”, a indiqué la fondation dans un communiqué.

La décision prise par le bureau exécutif du prix est motivée par son souhait de “participer aux programmes de la célébration de la journée internationale du vivre ensemble en paix” adoptée, à l’unanimité, par l’Assemblée générale des Nations unies, le 8 décembre 2017, dans sa résolution 72/130 sur proposition de l’Algérie.

Selon cette fondation, la figure “rayonnante” de l’Emir Abdelkader “incarne des valeurs d’humanisme, de tolérance et de solidarité que tous les pays ont souhaitées affirmer avec force” dans l’article 4 de la résolution onusienne instaurant la journée internationale du vivre ensemble en paix.

Cet article invite “tous les Etats membres à continuer d’agir en faveur de la réconciliation afin de contribuer à la paix et au développement durable, notamment en collaborant avec les communautés, les chefs religieux et d’autres parties prenantes, en prenant des mesures de réconciliation et de solidarité et en incitant les êtres humains au pardon et à la compassion”.

Pour la fondation “Djanatu-al-Arif”, la réunion de la célébration de ces deux évènements, la journée internationale du vivre ensemble en paix et la  cérémonie de remise du prix Emir Abdelkader “apparaît amplement justifiée et même souhaitable” pour tous les représentants des partenaires, MED 21, Djanatu-al-Arif et AISA-ONG Internationale, membres du bureau exécutif du Prix.

Pour rappel trois personnalités internationales ont remporté le Prix l’Emir Abdelkader l’édition précedenteà savoir  l’Algérien Lakhdar Brahimi, l’Espagnol Federico Mayor et le Canadien Raymond Chrétien.