MAROC
08/10/2018 11h:02 CET

Présidentielle au Brésil: Le candidat de l'extrême-droite, Jair Bolsonaro, largement en tête du premier tour

Près de 147 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes.

Pilar Olivares / Reuters

BRÉSIL - Il était le grand favori. Le candidat de l’extrême-droite, Jair Bolsonaro, a obtenu plus de 46% des suffrages au terme du premier tour de l’élection présidentielle au Brésil. Ce dernier dépasse largement son principal adversaire, le candidat du Parti des travailleurs, de gauche, Fernando Haddad, qui récolte de son côté 26,7% des voix.

Malgré ce score, Jair Bolsonaro a dénoncé des fraudes aux urnes qui l’auraient empêché d’être élu dès le premier tour, rapporte l’AFP.  

Le “Donald Trump d’Amérique Latine”

Poignardé en pleine rue lors d’un bain de foule le 7 septembre dernier, Jair Bolsonaro est une figure polémique au Brésil. Nostalgique de l’ancienne dictature militaire, et surnommé par la presse le “Donald Trump d’Amérique Latine”, il est violemment contesté par une partie de l’opinion brésilienne suite à de nombreux dérapages misogynes, racistes et homophobes.

Le candidat à la présidentielle au Brésil a cependant su rallier les foules autour de son programme contre l’insécurité et la corruption, comme le rapporte Le Monde. “Sa carrière est exempte de toute accusation de corruption, tandis que le PT (ndlr: le Parti des Travailleurs) est, lui, impliqué dans l’un des plus vastes scandales de corruption mis au jour dans l’histoire du pays”, rappelle le journal français.

Près de 147 millions d’électeurs, dont 500.000 Brésiliens établis à l’étranger, se sont rendus aux urnes dans près de 83.000 bureaux de vote pour choisir le président et vice-président, mais également pour renouveler l’intégralité des 513 sièges de la chambre des députés et les deux tiers des 81 sièges du Sénat. Aussi, ils ont élu les gouverneurs et assemblées législatives des 26 États et de la capitale.