ALGÉRIE
19/09/2019 12h:59 CET | Actualisé 19/09/2019 12h:59 CET

Présidentielle: Ali Benflis retire les formulaires

Getty Editorial
Archives

Le président de Talaie El Hourriyat, Ali Benflis, a retiré les formulaires de candidatures aux élections présidentielles du 12 décembre 2019, selon plusieurs médias.

La participation de Ali Benflis, candidat malheureux à la présidentielle de 2004 et 2014, était attendue. Si le doute autour de sa participation au processus électoral planait cela fait quelques semaines, deux textes, publiés dans le quotidien Le Soir d’Algérie et sur sa page Facebook ont confirmé ses intentions. 

Il avait écrit, dans une tribune publié sur Le Soir, que “l’horizon semble se dégager. Les perspectives s’ouvrent. L’impasse n’apparaît plus comme insurmontable. Jamais notre pays n’a été aussi proche de la sortie de crise. Et jamais, l’élection présidentielle n’est apparue aussi propice à cette sortie de crise….”. 

Il avait rajouté que “l’Autorité indépendante “désormais maîtresse de l’intégralité du processus électoral” a entre les mains les “moyens de son indépendance”. Il en est de même du régime électoral qui, écrit-il, de “ couverture légale à la tricherie politique et à la fraude électorale (...) , peut, enfin, encadrer des élections libres, transparentes et crédibles”.

Quelques jours plus tard,  l’ancien chef du gouvernement a insisté sur “l’importance” du timing de la convocation du corps électoral par le chef de l’État Abdelkader Bensalah.

“Avec la convocation du corps électoral, c’est le processus d’un scrutin présidentiel déterminant pour l’avenir du pays qui s’enclenche. Après que ses deux devancières se soient révélées infructueuses, cette troisième tentative n’a le droit ni à l’erreur, ni à l’échec”.

Le HuffPost Algérie n’a pas pu joindre Ali Benflis ou des responsables de son parti.