MAROC
16/04/2019 17h:22 CET | Actualisé 16/04/2019 17h:23 CET

Présentation de l’exposition panafricaine itinérante "Prête-moi ton rêve" à Casablanca

Une exposition qui réunit une trentaine d’artistes africains de renommée internationale.

Huffpost MG
Oeuvre intitulée "Nkata", 2015.

ART - La Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA), présidée par le prince Moulay Ismail, organise à partir du 18 juin “Prête-moi ton rêve”, une grande exposition itinérante dans six pays d’Afrique, réunissant une trentaine d’artistes africains de renommée internationale, de quinze nationalités différentes.

L’exposition collective débutera à Casablanca et durera douze mois, durant lesquels elle fera étape à Dakar, Abidjan, Lagos, Addis-Abeba et Cape Town, telle une caravane culturelle ambassadrice de l’art africain contemporain. Elle se clôturera au Maroc en 2020.

Ce premier projet ambitieux rassemblera plus de 100 créations inédites conçues par les artistes lors des résidences qui ont précédé l’événement, auxquelles s’ajouteront des œuvres iconiques.

Reflet du foisonnement et de la vitalité de la scène artistique du continent africain, l’objectif de cette exposition itinérante est de donner une visibilité internationale aux artistes contemporains locaux, de générer un circuit panafricain de diffusion culturelle et de favoriser le dialogue et les échanges entre artistes confirmés et émergents.

“Notre exposition se caractérise par sa dimension itinérante. Très peu d’artistes se sont donnés les moyens de circuler dans tout le continent. Cette exposition est pertinente et surtout ambitieuse et audacieuse parce qu’elle se confronte à la question de la mise en circuit des centres de diffusions de l’art africain en Afrique. Nous essayons de donner l’opportunité à des artistes d’être présentés à des publics dans le continent” a expliqué Yacouba Konaté, commissaire général de l’exposition, au HuffPost Maroc.

À chaque escale, “Prête-moi ton rêve” intègrera quatre évènements. L’exposition principale, un hommage à l’artiste dont la stature en fait un esprit du lieu, une exposition “Carte Blanche” consacrée à quelques artistes du Maroc et portée par la jeune commissaire Syham Weigant, et finalement des tables rondes sur des thèmes spécifiques en rapport avec le calendrier de l’évènement.

Le programme sera conclu par un film documentaire qui reprendra les meilleurs moments de l’évènement et une monograhie reprenant en photos et en textes le best off de “Prête-moi ton rêve”.