MAROC
10/04/2019 10h:14 CET

Près d'un kilo de cocaïne extrait des intestins d'un ressortissant brésilien à Casablanca

Il avait avalé 87 capsules.

Twitter/DGSN

DROGUE - 985 grammes de cocaïne, emballée dans 87 capsules, a été extraite lundi soir au centre hospitalier universitaire Ibn Rochd de Casablanca, des intestins d’un ressortissant brésilien, a indiqué mardi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Le Brésilien avait été arrêté par les éléments de la sûreté nationale, le 4 avril, à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca alors qu’il était à bord d’un vol en provenance de São Paulo (Brésil) à destination de Paris, a précisé la DGSN dans un communiqué.

Le contrôle au scanner avait montré des substances suspectes dans son ventre sous forme de capsules, soupçonnées de contenir de la cocaïne. Le mis en cause avait ensuite été transféré à l’hôpital pour l’extraction des capsules de cocaïne, avant d’être placé en garde à vue pour déterminer les liens supposés du suspect avec des réseaux de trafic international de cocaïne entre l’Europe et l’Amérique latine, souligne la même source.

Une opération qui “s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus déployés par les services de la DGSN pour lutter contre le trafic de drogue et de psychotropes et pour renforcer les mécanismes de coopération internationale dans les domaines sécuritaires”, selon la DGSN.

L’aéroport Mohammed V est régulièrement confronté à des situations similaires. Le 24 décembre dernier, un Sud-Africain et un Namibien, également arrivés de São Paulo, y ont été arrêtés avec 3.700 grammes de cocaïne dans leurs estomac.

Après leur transfert à l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca, une intervention médicale a permis d’extraire de leurs intestins un total de 187 capsules, 101 pour le Sud-Africain et 86 pour le Namibien, contenant une quantité totale de 3,7 kg de cocaïne.