ALGÉRIE
04/04/2015 10h:15 CET | Actualisé 04/04/2015 10h:16 CET

Près de 1, 3 million de touristes algériens se sont rendus en Tunisie en 2014

facebook

Près de 1,3 million de touristes algériens se sont rendus en Tunisie durant l'année 2014, a indiqué le directeur de la représentation en Algérie de l'Office du tourisme tunisien, qualifiant d' "exceptionnelle" la saison touristique écoulée.

"1.284.000 touristes algériens ont visité en 2014 la Tunisie. Ce fut une année exceptionnelle pour les relations entre nos deux pays en matière de tourisme", a précisé à l'Agence de presse algérienne (APS) Bassem Ouertani, en marge du Salon international "SIAHA 2015", qui prend fin samedi à Oran.

Le nombre d'Algériens touristes qui préfèrent passer leurs vacances en Tunisie est en constante augmentation au cours des dernières années, souligne-t-on de même source. "en 2013, ils étaient plus de 1.060.000 touristes algériens à avoir visité la Tunisie, soit un taux de 25% de croissance par rapport à 2010, année du déroulement de la Révolution du jasmin et année de référence pour le secteur", a-t-il ajouté.

Plusieurs facteurs font que la Tunisie reste toujours la destination préférée des algériens, principalement la proximité géographique, l'unité de la langue, l'absence de visa d'entrée ainsi qu'un très bon rapport qualité prix, a-t-il expliqué. On notera, surtout, l'accessibilité par route. Ce qui n'est pas le cas avec les voisins marocains. Les frontières ouest du pays restent fermées depuis 1994.

"Nos tarifs sont très compétitifs et attirent beaucoup de touristes. Pour un algérien, un séjour en Tunisie représente le tiers du coût d'un séjour en Turquie", a déclaré le même responsable, rappelant que des offres très spéciales sont proposées au touriste algérien dans le cadre de la formule "Early booking" ou la réservation à l'avance, des remises allant de 10 à 30% sont accordées

pour toutes les réservations faites avant le 1er juin, des promotions assez intéressantes sont aussi destinées aux journalistes et aux jeunes mariés.

D'autre part, Bassem Ouertani a fait savoir que cette année a été marquée par le lancement de la promotion à l'échelle mondiale du tourisme de santé tunisien, principalement la thalassothérapie. Dans ce créneau, la Tunisie occupe la deuxième place dans le monde après la France. "Le tourisme esthétique est en plein essor en Tunisie et attire à longueur d'année des touristes venant des quatre coins du monde", a-t-il dit.

Pour ce qui est de l'impact sur l'activité touristique du dernier attentat visant le musée du Bardo, à Tunis, le représentant de l'ONTT en Algérie a estimé que "comme partout à travers le monde, le secteur du tourisme est très sensible et il est touché directement par ce genre d'actes terroristes"à "Toutefois, a-t-il ajouté, le musée du Bardo, cible de cet attentat, est devenu un lieu de tourisme d'excellence que les touristes visitent dès leurs arrivée en Tunisie. Ceci signifie que la volonté de vivre et de dépasser cet acte ont pris le dessus".

Le même responsable a révélé, en outre, que le ministère tunisien du tourisme oeuvre pour mettre en place une stratégie afin d'éviter tout risque de recul du secteur. "Les autorités misent sur un mouvement de solidarité et un soutien mondial pour maintenir le flux actuel des touristes et encourager davantage le secteur en Tunisie", a souligné Bassem Ouertani.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.