MAROC
01/03/2019 11h:53 CET

"Pourriture d’islamiste": Le directeur marketing de Nocibé suspendu pour avoir tenu des propos haineux à l'encontre de Yassine Belattar

L’humoriste français d’origine marocaine appelle à un grand rassemblement à Paris le 13 avril “pour la dignité”.

POLÉMIQUE - Victime de propos islamophobes sur Twitter de la part d’un cadre de Nocibé, suite à l’annonce de sa démission de la chaîne LCI, en raison des positions islamophobes d’Eric Zemmour, l’humoriste français d’origine marocaine Yassine Belattar a lancé un appel au boycott de l’enseigne française de cosmétique. Face à la polémique grandissante, devenue virale, l’enseigne a annoncée la suspension de son directeur marketing, Alain Bizeul.

L’indignation de la Twitttosphère

Dans un message posté le 19 février dernier sur Twitter, l’humoriste annonçait vouloir quitter la chaîne télévisée LCI (où il tenait une chronique hebdomadaire), suite aux propos d’Eric Zemmour, invité de l’émission la Matinale LCI. Une décision qui semblait ravir Alain Bizeul, directeur marketing de la chaîne française de produits cosmétiques, Nocibé qui avait alors déclaré :“Bon débarras pourriture d’islamiste”, dans un tweet supprimé depuis mais largement partagé grâce à des captures d’écrans des internautes.

Capture d'écran Twitter

L’homme a poursuivi en ajoutant “va te faire enculer sale putain d’islamiste de merde… Tu dois avoir l’habitude avec ta famille de dégénérés” (sic), adressé à un internaute qui réagissait à son premier flot d’insultes. 

Nocibé se désolidarise

Des propos ouvertement islamophobes qui ont été largement partagés sur les réseaux sociaux, créant une véritable polémique depuis ce jeudi 28 février. La réaction du distributeur français ne s’est pas fait attendre. Quelques heures plus tard, Nocibé a réagi officiellement, également sur la plateforme au petit oiseau bleu. 

“Alain Bizeul a pris des positions à titre privé sur Twitter. Nous ne cautionnons aucunement ces propos en totale contradiction avec nos valeurs et ils n’engagent en rien Nocibé”, peut-on lire sur le compte Twitter de la marque, suscitant la colère de nombreux internautes qui espéraient une sanction plus exemplaire qu’un simple message se désolidarisant des propos racistes et haineux tenus.

Ce vendredi matin, face à la levée de boucliers, la réaction de Nocibé s’est toutefois faite plus lourde. Alain Bizeul a été suspendu, rapporte la presse française.

“La marque a montré qu’elle était fiable”, indique Yassine Belattar au micro d’Europe 1, n’appelant plus au boycott de l’enseigne mais précisant qu’il a l’intention de porter plainte contre Alain Bizeul. “J’attends qu’il s’excuse”, a-t-il ajouté, espérant que cet épisode serve d’exemple. 

Le 26 février dernier, l’humoriste, qui livre désormais une bataille contre l’islamophobie en France et multiplie les publications sur Twitter, avant appelé à un rassemblement le 13 avril prochain “pour la dignité”, sur la Place de République, en réponse à la polémique sur le hijab de sport Décathlon