MAROC
26/10/2018 15h:53 CET

Pourquoi "Red Dead Redemption 2" est plus démesuré qu’un blockbuster

Le jeu vidéo est disponible ce vendredi 26 octobre après plus de huit ans de développement.

JEUX VIDÉO - On dit de “Red Dead Redemption 2” qu’il est le jeu de l’année. Plus de 8 ans après la sortie du premier jeu de la licence, les gamers peuvent enfin mettre la main ce vendredi 26 octobre sur cette suite que beaucoup annoncent même comme le jeu de cette décennie, et de la précédente.

Il faut dire que quand l’éditeur se lance dans la production d’un nouveau projet, il ne fait pas les choses à moitié. Le papa de la série “Grand Theft Auto” dont le dernier “GTA V” a battu de nombreux records comme celui du jeu qui a atteint le milliard de dollars de recette le plus vite (en 3 jours, 6 milliards atteints en 2018), peut voir grand avec “RDR2”.

En effet, les chiffres avancés par Dan Houser, le co-fondateur du studio pour la conception du jeu peuvent donner le tournis. Dans une interview fleuve donnée au site Vulture, le producteur britannique de Rockstar Games ne donne pas le coût de production de son dernier bébé. Mais à la lumière des 265 millions de dollars de budget alloués à “GTA V” qui avait été développé sur cinq ans devenant le jeu le plus coûteux de l’histoire, celui de “Red Dead Redemption 2”a tout de celui d’un blockbuster de cinéma. Les dix films les plus chers de l’histoire ont coûté entre 230 et 485 millions de dollars.

Des chiffres fous 

C’est en 2011 que les idées du scénario ont commencé à germer, avant que les premières lignes de code n’arrivent à l’automne 2012. Selon le co-président du studio qui aura vendu 14 millions d’unités du premier opus, le script de l’histoire principale fait plus de 2000 pages. Imprimée et empilée, la documentation du jeu mesurerait plus de 2,40 mètres. A titre de comparaison, le script initial film “Avatar”, qui détient toujours le record absolu de recettes avec 2,8 milliards de dollars (moitié moins que “GTA 5″), faisait seulement 80 pages. Et 80 pages, c’est le nombre de pages dédiées à chacun des nombreux personnages secondaires de “RDR2”.

Avec une durée de vie de 60 à 80 heures, “Red Dead Redemption 2” qui se déroule dans un gigantesque monde ouvert dans l’Amérique de la fin du XIXème siècle a nécessité l’embauche de plus d’un millier de personnes.

Outre les salariés du studio Rockstar Games, c’est 1200 acteurs qui ont été employés pour incarner tous les personnages du jeu. En détail, 500 d’entre eux ont été modélisés grâce à la technique de la motion capture très utilisée dans le cinéma, et 700 autres comédiens ont été embauchés pour réaliser les doublages des quelques 500.000 lignes de dialogues que contient le jeu.

Petite nouveauté, ce western vidéoludique intègre la possibilité, via une pression sur un bouton de la manette, d’activer le “mode cinéma” afin de profiter des paysages.

“Nous sommes de loin le plus gros employeur d’acteurs à New York, explique Dan Houser qui rajoute que le jeu “est beaucoup plus difficile à réaliser qu’un film quand les acteurs portent les combinaisons moulantes aux aspects futuristes” qui capturent leurs mouvements. 300.000 animations ont été réalisées.

Alors que les blockbusters cherchent à mettre des stars à l’affiche, le jeu a tenu à ne pas tomber dans le piège. “Nous n’avons pas fait appel à des célébrités en raison de leur égo, et plus important encore, parce que nous croyons qu’on obtient une meilleure immersion avec des acteurs talentueux dont on ne reconnait pas la voix”.

Enfin, et Rockstar Games ne recevra pas de médaille pour cela, les retards ont poussé le studio à faire travailler leurs développeurs dans des conditions très difficiles. Annoncée pour l’automne 2017, la sortie du titre été repoussée au printemps 2018 avant d’être définitivement arrêtée à ce 26 octobre 2018. A plusieurs reprises cette année, les salariés ont travaillé jusqu’à 100 heures hebdomadaires.

Cet article a initialement été publié sur Le HuffPost France.