TUNISIE
03/11/2018 14h:03 CET

Pourquoi les chaussettes sont devenues un accessoire essentiel ?

Depuis dix ans, les ventes de chaussettes ne cessent d'augmenter, faisant de ce petit objet considéré comme un sous-vêtement ringard, un véritable accessoire de mode.

MODE - Des chaussettes par milliers, de toutes les couleurs et pour tous les goûts. Depuis 10 ans, le marché de la chaussette ne cesse de croître. Normales, mi-hautes, auto-agrippantes, classiques ou kawaï, on en achète de plus en plus. Le HuffPost a rencontré une styliste, des fabricants de chaussettes et la gérante d’une boutique parisienne pour vous expliquer pourquoi les Français semblent se passionner de plus en plus pour les chaussettes.

Chez Cinq-Sept, une boutique située au cœur du quartier des Halles à Paris, Audrey Gallier ne vend que des objets qui lui ont tapé dans l’œil. Les chaussettes Royalties en font partie. Depuis que la boutique propose la marque, sa co-fondatrice ne cesse de voir les ventes augmenter: “Les clients Royalties sont très fidèles, ils ne viennent pas juste prendre une paire de chaussettes. Ils peuvent en acheter jusqu’à 8 ou 9 et reviendront pour voir les nouvelles tendances, a t-elle expliqué au HuffPost”, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Si les marques qui ne fabriquent que des chaussettes fournissent à leur clients une originalité et une qualité que n’auront pas les simples fabricants de textiles, cette tendance a surtout vu le jour grâce aux nouveaux codes vestimentaires. Pour la styliste en danse de Peclers Paris Dinah Sultan, la chaussette est devenue à la mode quand les femmes ont commencé à “porter de plus en plus de pantalons” après une longue période passée en jupes et collants.

Ce passage du collant à la chaussette, Manuela Sorin, de chez Tabio a pu l’observer. Et elle confirme. Tout a commencé lorsque sont apparus pendant les défilés de la Fashion Week, des mannequins portant des chaussettes dans leurs escarpins.

 

Cela fait maintenant dix ans que le petit sous-vêtement s’impose comme un accessoire essentiel de notre dressing. Et en 2012, lorsque l’industrie du textile était en recul, le secteur du chaussant, lui, progressait, générant jusqu’à 1 milliard de profit par an, chaussettes et collants inclus.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.