TUNISIE
12/06/2018 13h:35 CET

Voilà pourquoi le Hajj coûte si cher cette année

Les frais du Hajj atteignent cette année 11710 dinars tunisiens.

Jasmin Merdan via Getty Images

D’une année à une autre, les tarifs du Hajj s’affolent. Alors qu’ils coûtaient 9510 en 2017, les frais du pèlerinage pour cette année ont été fixés à 11710 dinars, soit une hausse de 2200 dinars par rapport à l’année précédente, et environ 5000 dinars par rapport à 2014.  Cette montée en flèche a suscité l’inquiétude de certains dont notamment la Fédération tunisienne des agences de voyages et de tourisme (Ftav) qui a fortement dénoncé cette hausse exagérée.  

Mais pourquoi cette hausse?

Selon le ministre des Affaires religieuses Ahmed Adhoum, cette augmentation s’explique par les taxes imposées par les autorités saoudiennes sur l’ensemble des services.  

D’après, le directeur du Culte au ministère des Affaires religieuses, Samir Ben Nacib, intervenant sur les ondes d’Express Fm, l’imposition par les autorités saoudiennes (5% de TVA) sur toutes les ventes et les services de consommation est estimée, à elle seule, à 440 dinars. 

 Il a précisé, par ailleurs, que l’imposition de 5% de taxes de séjour alourdit la facture de 328 dinars. De plus, il a évoqué le facteur du taux de change élevé du riyal saoudien par rapport au dinar tunisien qui a certainement engendré cette hausse considérable du coût du Hajj.  

Il a fait savoir que sans les efforts de l’Etat tunisien, le prix du Hajj aurait été d’environ 12.700 dinar.

Présidant, lundi soir, à Kairouan, une cérémonie marquant la célébration de la nuit du destin, Adhoum a assuré, à la TAP, que son département est tout à fait prêt pour la saison du pèlerinage 2018, louant les efforts fournis par toutes les parties intervenantes pour réunir les meilleurs conditions de succès du Hajj.

  “Le ministère s’engage à tout mettre en œuvre pour que la saison de pèlerinage 2018 puisse se dérouler dans les meilleurs conditions”, a-t-il promis.

 Sur un total de 236672 candidats inscrits au pèlerinage, 10982 ont été retenus pour accomplir les rites du pèlerinage pour cette saison, a-t-il ajouté, faisant état, à ce propos, de l’augmentation du nombre des pèlerins pour cette année par rapport à la saison précédente. Selon ses dires, la moyenne d’âge des Tunisiens qui se rendront cette année à la Mecque pour accomplir le pèlerinage est de 61 ans. Il a rappelé, d’autre part, que le nombre de la délégation officielle s’élève à 500 personnes. 

   Par ailleurs, Adhoum a indiqué que les guichets consacrés au parachèvement des formalités de voyage vers les lieux saints seront ouverts, à partir de mercredi 20 juin 2018.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.