LES BLOGS
09/04/2019 18h:20 CET | Actualisé 09/04/2019 18h:20 CET

Pour une instance de transition crédible

Reuters

Je me réjouis de voir qu’à la suite de la Phase VII du Hirak le vendredi 5 avril, de nombreux avis ont été exprimés dans le même sens que celui de la proposition dans mon article du 4 avril, à savoir la mise sur pied d’une institution de transition “composée de personnes indépendantes crédibles et (si possible) sans affiliation partisane, choisies par consensus entre le Pouvoir et le Hirak pour veiller à une transition paisible, harmonieuse et porteuse des espoirs de tous”.

Il s’agirait de personnes d’une compétence reconnue qui n’ont occupé aucune fonction ministérielle ou équivalente durant les 5 dernières années et qui ne font l’objet d’aucune poursuite judiciaire.

Les membres de ladite institution s’engageraient à ne solliciter aucun poste ministériel ni a briguer aucun siège dans une élection nationale par la suite, ce qui garantirait que ces personnes ne tireraient aucun profit de leur participation à cette instance et qu’ils seraient mus uniquement par leur patriotisme.

Il est impossible de faire autre chose que des retouches du système actuel en deux mois. Apurer la situation sur une base démocratique durable peut prendre jusqu’à un an.

Il faut mettre fin aux habillages et aux faux-semblants, le moment est venu d’engager un dialogue sur cette base. Le temps presse.