MAROC
13/06/2019 13h:17 CET | Actualisé 14/06/2019 09h:42 CET

Pour son anniversaire à Marrakech, Madonna voulait faire chanter Rosalía mais elle demandait... trop d'argent

Des exigences qui ont surpris la reine de la pop.

COLLAGE: INSTAGRAM / GETTY IMAGES

PEOPLE - On a beau s’appeler Madonna et conquérir toute la planète pop depuis quarante ans, tout n’est pas à portée de bourse. Dans une interview accordée au journal espagnol El Mundo, la chanteuse américaine a révélé une anecdote surprenante au sujet de son soixantième anniversaire, célébré en grande pompe en août dernier à Marrakech.

La reine de la pop avait en effet voulu faire appel à la jeune chanteuse espagnole Rosalía, qui cartonne depuis un an, mêlant flamenco et r’n’b dans ses chansons. “Je l’ai découverte il y a plus d’un an et j’ai tout fait pour la faire venir au Maroc le 16 août à mon anniversaire pour qu’elle joue pour moi. A cette époque, personne ne savait qui elle était, je pensais que j’étais la seule personne qui la connaissait [en dehors de l’Espagne, ndlr]”, confie Madonna.

Mais les choses ne se sont pas tout à fait passées comme prévu. “Tout est devenu compliqué. Quand elle et moi avons commencé à parler, la transaction était simple et tout ce dont j’avais besoin était son guitariste et des ‘palmeros’ (ceux qui claquent des mains dans le flamenco, ndlr). Ils allaient partager leurs chambres parce que nous étions dans un très petit hôtel. Puis un manager est apparu, puis un agent, puis cinq personnes ont été impliquées et elles voulaient facturer une somme extraordinaire, puis 36 personnes et je me suis dit ‘attendez, attendez, quoi?’. Donc, elle n’est pas venue. Je n’ai pas eu de ses nouvelles pendant un moment et soudain, elle est devenue une grande star et m’a dit: ‘Oui, j’avais raison’”, raconte la chanteuse.

Sans rancune cependant. Pour Madonna, Rosalía est “vraiment incroyable”. “Je l’admire car, dans un monde peuplé de stars de la pop qui se ressemblent, elle est vraiment unique et fidèle à elle-même. Ça me plaît. Il y a quelque chose de spécial chez elle. Elle est unique parce que, en premier lieu, c’est une fantastique chanteuse de flamenco. Et j’apprécie ça”, explique-t-elle au journal espagnol.

Si Rosalía n’est pas venue au Maroc l’année dernière, elle se rattrape cette année puisqu’elle est au programme de la 18e édition du festival Mawazine à Rabat. Vendredi 21 juin, pour le coup d’envoi de l’événement, la chanteuse de 25 ans lancera les festivités en partageant la scène de l’OLM Souissi avec le chanteur colombien J. Balvin. Le prix du cachet n’a cependant pas été révélé.