MAROC
30/05/2018 13h:28 CET | Actualisé 30/05/2018 13h:29 CET

Pour sensibiliser contre le racisme, Starbucks a fermé 8.000 cafés aux États-Unis

Quelques semaines avant, deux hommes noirs avaient été arrêtés pour la simple raison de n'avoir rien commandé.

Mark Makela / Reuters

INITIATIVE - Mardi 29 mai, la célèbre chaîne de cafés américaine Starbucks a fermé 8.000 de ses établissements aux États-Unis, pour sensibiliser ses employés contre le racisme après une scène de discrimination qui avait suscité, en avril dernier, l’indignation de beaucoup d’Américains.

Deux hommes noirs arrêtés pour n’avoir rien commandé

Tout a commencé par une vidéo devenue virale, montrant l’arrestation de deux hommes noirs, Donte Robinson et Rashon Nelson, dans l’un des établissements de la chaîne à Philadelphie, pour la simple raison de n’avoir rien commandé.

Filmée par un client, la scène a fait le tour des réseaux sociaux et suscité la colère de toute une partie de la société américaine où le racisme continue d’être un sujet sensible.

Sur Twitter, les hashtags “Starbucks” et “racism” ont suscité un réel engouement auprès des Américains, qui ont d’une part manifesté leur colère face au geste discriminatoire des deux policiers, et d’autre part salué l’initiative de la firme multinationale américaine.

“C’est dégoûtant. Ces flics, chez Starbucks, devraient être sanctionnés. QU’ONT-ILS FAIT? J’ai traîné dans un Starbucks pendant des heures en travaillant sur mon ordinateur et je n’ai jamais été menottée. QU’ONT-ILS FAIT?”

“Je ne retournerai jamais à Starbucks et je pense que d’autres gens noirs ne le devraient pas non plus.

Les entreprises qui sont racistes envers nous ne sont que l’occasion pour nous de soutenir et de construire plus de commerces appartenant à des noirs, c’est ce dont nous avons besoin, nous n’avons pas besoin d’un autre boycott.”

“Tellement fière d’ABC et de Starbucks qui se soulèvent contre le racisme aujourd’hui! Vous avez démontré que la moralité et l’intégrité importent!”

Pour marquer son soutien envers la communauté afro-américaine et lutter contre le racisme, Starbucks a fermé pendant 4 heures, mardi 29 mai, pas moins de 8.000 cafés. L’entreprise a mené une formation sur les préjugés raciaux auprès de ses 175.000 employés répartis dans les différentes villes du continent nord-américain. La formation comprenait un documentaire du réalisateur afro-américain Stanley Nelson sur l’histoire des Noirs américains, un message du rappeur Common et un partage d’expériences sur les préjugés quotidiens.

Une initiative controversée

Toutefois, ce qui semblait être un pas en avant a été vivement critiqué. Beaucoup accusent Starbucks d’utiliser cette affaire pour parfaire son image. Dans un article du New York Times datant du 28 mai, T.J. Legacy-Cole, un organisateur politique à Orlando, dénonce “une affaire de relations publiques pharisaïques et hypocrites pour glorifier une entreprise appartenant à des blancs pour avoir tenté faiblement de combattre le racisme systémique sans investir dans les communautés ou les personnes les plus touchées par son oppression”. Une réaction largement partagée sur les réseaux par les internautes:

″#Starbucks, fermer vos magasins pour une journée de formation contre le racisme est une connerie! Le racisme NE PEUT PAS être combattu par la formation. Le licenciement d’employés racistes dans votre entreprise est une preuve suffisante et vous n’avez pas besoin de fermer votre entreprise.”

L’initiative de Starbucks va-t-elle fonctionner? Certains pensent qu’il est absurde de croire que le racisme prendra fin après une formation de quatre heures. Une chose est sûre, le débat est une nouvelle fois relancé.

“Excellent job @solomonjones1 sur CNN avec @BrookeBCNN! Mots très puissants sur notre combat actuel contre le racisme en Amérique. Un après-midi de sensibilisation chez Starbucks est bien, mais cela n’efface pas des centaines d’années de racisme.”

“Nous ne pouvons pas comnbattre le racisme en un jour, mais nous avons vu de grandes entreprises passer par des problèmes comme celui-ci et ne rien faire. @Starbucks devrait être félicité, mais les résultats à la fin sont la ligne de fond.” @rashadrobinson @MSNBC #Starbucks

Donte Robinson et Rashon Nelson se sont exprimés

Le 3 mai dernier, soit quelques semaines après leur arrestation, Donte Robinson et Rashon Nelson se sont exprimés sur la chaîne de télévision new yorkaise Good Morning America. “Nous avons pris une chose négative et l’avons transformée en positif”, a déclaré Donte Robinson, “nous pouvons continuer à aller de l’avant comme nous le voulons vraiment”.

Les deux hommes ont conclu un accord avec la ville de Philadelphie et ont obtenu une subvention de 200.000 dollars pour financer un programme destiné aux jeunes entrepreneurs. Ils avaient par ailleurs déclaré qu’ils participeraient à la formation organisée par Starbucks, avant que l’un d’eux ajoute: “J’espère que d’autres entreprises prendront en compte ce que Starbucks met en perspective”.