MAROC
28/05/2018 18h:33 CET

Pour Ramadan, Nike dévoile sa collaboration avec l'artiste libanais Ali Cha’aban

L'artiste n'en est pas à sa première collaboration.

Instagram/alichaaban

MODE - “Dusk to Dawn” ou du “Crépuscule à l’Aube”, voilà le nom de la collab’ spéciale Ramadan signée Nike et Ali Cha’aban. La marque à la virgule s’est associée à l’artiste libanais de 28 ans pour donner naissance à un modèle exclusif de 30 paires à gagner pendant tout le mois de ramadan. Dévoilée il y a quelques jours, la nouvelle basket, qui semble tout droit sortie du sable, fait déjà le tour de la toile. 

L’activité sportive durant le mois de ramadan est au cœur du nouveau projet du géant américain de sportswear qui signe cette année une collaboration inspirée pour le mois sacré. Ici, pas de “Just do it” mais plutôt un ”ممنوع الوقوف” brodé en langue arabe, qui signifie “stationnement interdit” ou “interdit de s’arrêter”. Une allusion au fameux panneau de signalisation dont le message appelle également à aller toujours plus loin.

Proposée dans des teintes allant de la couleur sable au bleu en passant par une touche de gris couleur métal, la chausse s’inspire “des rues du Liban, le ”ممنوع الوقوف” symbolise l’esthétique des rues et encourage à ne jamais ralentir la cadence”, explique l’artiste sur son compte Instagram. Ce sont donc deux univers qui se mêlent dans une pièce à la fois authentique et futuriste, modeste et contemporaine, entre sable et métal.

Ouvert uniquement aux habitants de l’Arabie Saoudite et des Émirats arabes unis, le concept consiste à compléter deux courses de nuit avec l’application Nike+ Run Club, pour tenter de gagner l’une des 30 paires de Nike Epic Reacts exclusives. Le principe étant d’encourager le plus grand nombre à courir le maximum de distance, et à bouger pour finir au top du classement.

Après avoir quitté son Liban natal suite à la guerre de 2006, Cha’aban s’est lancé dans un parcours artistique deux années plus tard au Koweït, en exposant des graffitis d’inspiration pop art dans un site en construction.

À 28 ans, l’artiste libanais installé à Jeddah n’en est pas à sa première collaboration avec la marque. En août dernier, Cha’aban avait dévoilé “Summer of White”, un projet réalisé avec l’artiste Rayan Nawawi pour Nike x Vice. Une campagne visuelle représentant la nostalgie des années 90 et la simplicité de l’ère pré-numérique qui est vite devenue virale sur les réseaux sociaux.

En novembre dernier, Cha’aban avait également proposé sa version ultra-branchée de la sneaker blanche en collaboration avec l’italien Dolce & Gabbana. La preuve que le jeune artiste libanais déborde d’imagination et de créativité. Un figure de la scène artistique arabe à garder sous le radar!