MAROC
04/05/2018 10h:23 CET | Actualisé 04/05/2018 10h:25 CET

Pour ramadan, les Inqualifiables font voyager le rire avec leur nouveau festival Aji T’hdm

Plus de 10.000 spectateurs sont attendus.

Tom GAGNOU
Amine Belghazi (à gauche) et Oubeid Allah Hlal (à droite) forment le duo Les Inqualifiables.

HUMOUR - Le prochain mois de ramadan sera festif et drôle, du moins du 19 mai au 2 juin. Durant cette période, le duo d’humoristes Les Inqualifiables parcourra le royaume pour divertir le public marocain à l’occasion de leur premier festival humoristique, “Aji T’hdm” (littéralement, “viens digérer”, ndlr). Pour cette tournée impliquant plus de 10.000 spectateurs attendus, les deux comiques 100% rbatis seront accompagnés sur scène d’une dizaine d’artistes qui les accompagneront au cours des 16 spectacles programmés.

“Un rêve qui se réalise”

Amine Belghazi et Oubeid Allah Hlal, les deux humoristes qui forment le duo des Inqualifiables, ont eu l’idée de monter ce festival il y a quatre ans. “On a toujours eu un amour fou pour la scène et l’humour, et cela dès le lycée. À ce moment-là, on se disait pourquoi ne pas faire un truc ensemble”, se souvient Oubeid Allah Hlal. “Chacun est parti faire ses études et puis on s’est retrouvé à l’âge de 24 ans, avec l’occasion de remonter sur scène”.

Les deux comédiens entament leur carrière d’humoristes avec un premier spectacle qu’ils jouent pour la première fois durant la période du ramadan en 2015. Le succès du spectacle fût tel qu’ils reproduisent cet événement trois années durant. En 2017, c’est la consécration avec 1.500 personnes rassemblées au Théâtre Mohammed V. Du spectacle au festival, il n’y avait qu’un pas. “On est très contents, très fiers d’avoir réalisé ce festival sachant que ça n’a pas été facile de concilier le projet avec nos professions respectives. C’est un rêve qui se réalise”.

Humour de divers horizons

L’humour de ces deux vieux amis? “Inqualifiable!”, s’exclament d’une même voix les jeunes comiques. “Mais également décalé et sans prétention”, ajoutent-ils. “On essaie d’être subtils et d’amener quelque chose de nouveau et d’absurde avec, parfois, de l’humour noir. On allie à nos blagues le chant et la danse, tout en étant fidèles à nous-mêmes”.

Les deux Marocains ne seront pas les seuls à divertir le public après une journée de jeûne. Sur la route avec eux, une dizaine d’artistes à la renommée internationale, provenant d’univers différents: Oualas, maroco-ivoirien, humoriste depuis dix ans; Mehdi Chihab, jeune humoriste qui a participé l’an dernier au festival “Juste pour rire” à Agadir ; Haytham Miftah, l’acolyte de Kebbour qui a donné la réplique à Hassan El Fed dans la série humoristique “Kebbour & Lehbib” ; Oussama Ramzi, jeune YouTubeur surnommé “l’humoriste préféré du royaume Hassan El Fad” ; Bassou, lauréat de l’émission Comédia Show Driss & Mehdi ; Chergui et puis Youssef Ksiyer.

Tom GAGNOU

Une tournée internationale

Et comme Les Inqualifiables aiment voir les choses “en grand”, ils ont décidé d’ajouter à leur périple national une tournée internationale. Au Maroc, ils se produiront à partir du 19 mai à Fès, et poursuivront leur route dans les villes de Meknès, Oujda, Tanger, Casablanca, Agadir et Rabat pour quatre dates, du 31 mai au 2 juin au Théâtre Mohammed V. “Il y a un manque d’événement comme celui-ci à Rabat, surtout pendant la période du ramadan. Il y a un fort intérêt pour la télé mais pas pour la scène, il manque des événements culturels. C’était donc une opportunité que l’on a saisie”, explique Amine, ajoutant que l’ambition est d’en faire un événement annuel. 

Un gala de clôture réunissant tous les comédiens programmés marquera la fin du festival. Puis une partie de la troupe prendra l’avion, direction Paris, pour la première date de la tournée internationale, avant de rejoindre le Canada et les villes de Montréal et Québec, où les humoristes retrouveront leur compatriotes installés à l’étranger.