TUNISIE
03/05/2018 14h:04 CET

Pour Rached Ghannouchi, le "pouvoir local" sera un rempart contre "un coup d’État" éventuel d'un "général fou"

"Si un jour en Tunisie, un général fou décide de commettre un coup d’État, le pouvoir local l’en empêchera"

Les déclarations du leader d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, continuent d’agiter la toile durant cette campagne électorale pour les élections municipales.

Après avoir promis la gratuité d’internet dans tous les endroits publics des municipalités remportées par son parti, voilà qu’il semble s’interroger, lors d’un meeting électoral dans la région de Msaken à Sousse, sur l’éventualité d’un coup d’État de la part d’un “général fou” de l’armée tunisienne.

“On dit qu’en Syrie, le général qui se levait en premier faisait un coup d’État. Si un jour en Tunisie, un général fou décide de commettre un coup d’État, le pouvoir local l’en empêchera. Les Tunisiens ne seront pas moins protecteurs de la démocratie que les Turcs” a-t-il déclaré faisant référence à la tentative de coup d’État de 2016 en Turquie, qui s’est finalement soldée par un échec.

Le chef d’Ennahdha avait déjà exprimé de telles craintes à l’égard de l’armée. En effet, filmé avec une caméra cachée en 2012 dans ce qui semble être une réunion privée, celui-ci avait déclaré que “ni l’armée ni la police ne sont garanties” à Ennahdha, avant de s’attaquer à la laïcité et tous ceux qui la soutiennent.

 

Dans une déclaration récemment accordée à Mosaique FM sur le conflit entre le gouvernement et la fédération générale de l’enseignement secondaire, Ghannouchi avait salué la démocratie tunisienne, ajoutant que la Tunisie est “le seul pays arabe où les changements de gouvernements se font en levant les doigts et non par les armes ou les coups d’État.”

Dans une autre interview accordée cette fois à l’agence Quds Plus, le leader d’Ennahdha avait déclaré que si les pays arabes veulent la stabilité, ils n’ont d’autre choix que d’adopter le modèle tunisien, un modèle selon lui basé sur le dialogue et le consensus.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.