MAROC
08/07/2019 12h:40 CET

Pour Medhi Benatia, vivre l'élimination depuis le banc a été "le pire sentiment" de sa carrière

"Sachez que nous sommes les premiers déçus", s'est exprimé le capitaine suite à la déception des fans.

Simon Hofmann - FIFA via Getty Images

FOOTBALL - Le capitaine Benatia sort du silence. Quelques jours après l’élimination des Lions de l’Atlas en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019), après une séance de tirs au but remportée par le Bénin, il exprime ses regrets sur les réseaux sociaux, suite à un match qu’il n’a pas disputé. 

C’est depuis le banc que le capitaine a assisté au match, après une blessure l’obligeant à déclarer forfait à la dernière minute. Une situation encore plus difficile que sur le terrain, à en croire Medhi Benatia: “Vivre cette élimination de manière impuissante en étant blessé depuis le banc de touche sans pouvoir aider mes Lions a été le pire sentiment de ma carrière” a-t-il écrit dans une publication sur sa page Instagram. 

Habitué des réseaux sociaux, il s’était fait plutôt discret après le fiasco du match, en réponse à de nombreux détracteurs. “J’avais décidé de ne pas m’exprimer avec la presse au vu de toutes les bêtises que j’avais entendues concernant l’équipe nationale et me concernant” justifie le défenseur central.

“Aujourd’hui je peux comprendre la déception du peuple marocain qui avait nourri beaucoup d’espoirs en nous, et qui a toujours été d’un soutien indéfinissable, mais sachez que nous sommes les premiers déçus”, a ajouté El Capitano, qui a sans doute joué, avec Mbarek Boussoufa, la dernière CAN de sa carrière.

“Pour plusieurs joueurs de cette génération c’était la dernière chance de pouvoir remporter un trophée avec le Maroc, Mais Hamdoulilah! Pour certains, ce sera un nouvel échec, mais pour d’autres ce sera un enseignement qui insh’Allah servira pour les générations futures, car comme on dit: On ne perd jamais, soit on gagne! Soit on apprend!” écrit le joueur, qui ajoute avoir énormément appris et pris un grand plaisir à défendre les couleurs du Maroc, depuis onze années en équipe nationale. “Dans la vie ou sur le terrain un Lion reste un Lion même quand il est blessé”, a-t-il conclu.

Sur les réseaux sociaux, d’autres Lions avaient exprimé leur tristesse et déception après la défaite, même si le coach Hervé Renard avait dit endosser la responsabilité de cet échec

“Nous avons échoué dans notre quête de placer le Maroc au rang qu’il mérite mais c’est le football et ses injustices. Cette expérience va nous rendre plus forts et nous reviendrons plus forts, parce que ce groupe de joueurs et tout notre pays le mérite. Merci pour votre soutien” avait tweeté Munir Mohamedi.