ALGÉRIE
04/03/2019 12h:17 CET

Pour le RCD, le président a violé la constitution

FAROUK BATICHE via Getty Images

Le rassemblement pour la culture et la démocratie a estimé que “l’opération de dépôt des dossiers de candidatures à l’élection du 18 avril a fini d’avilir l’ensemble des institutions officielles”.

Dans un communiquer publié sur son site, le parti de Mohcene Belabbès, évoque “le viol de la constitution perpétré par la candidature illégale du chef de l’Etat est doublé d’un dépassement des procédures formelles exigées par le conseil constitutionnel.”

Pour le RCD, la candidature de Ali Ghédiri “un général à la retraite délègue sa signature à son “coordonnateur” de campagne ouvrant la voie à un candidat officiel impotent et hospitalisé à l’étranger depuis une semaine.” Pour la candidature de Rachid Nekkaz, “un hurluberlu, mystificateur de la jeunesse, délègue son homonyme pour déposer des signatures collectées en son nom”, ont humilié les algériens. “Aucun peuple, aucun groupe social, aucune personne ne peut accepter de supporter autant de mépris.”, considère le parti qui a décidé de ne pas prendre part à la présidentielle du 18 avril.  

Le RCD est revenu sur la  lettre lue par le directeur de campagne du chef de l’Etat.  Cette lettre “résonne comme une insulte de plus, une insulte de trop à l’intelligence collective du peuple algérien”, juge le parti. “qui peut croire qu’un homme dont l’action politique se confond avec la longue liste des coups de force, des reniements et des intrigues qui ont mutilé la nation peut se transformer en son contraire pour ce qu’il a scrupuleusement et méthodiquement combattu sa vie durant”, dénonce le RCD.

Au plan politique, le rassemblement pour la culture et la démocratie lance un appel à “l’ensemble des forces politiques et sociales”. “En ces heures critiques, graves et pourtant pleines d’espoir, le RCD en appelle à l’ensemble des forces politiques et sociales conscientes des enjeux et soucieuses d’offrir au pays les issues qui redonnent au peuple le libre choix de son destin”, déclare le parti dans son communiqué.