TUNISIE
30/08/2019 20h:47 CET

Pour le président d'Ennahdha, la Tunisie a encore besoin de consensus

Cette démarche a été le seul moyen de sauver le pays a-t-il affirmé.

NurPhoto via Getty Images
Leader of Ennahda party Rached Ghannouchi (C) poses for photos as he arrives to the Independent High Authority for Elections (ISIE) headquarter with the Vice President of Ennahda party and interim President of the Assembly Abdelfattah Mourou who applies his candidacy for the Tunisia's presidential election in Tunis on August 9, 2019. (Photo by Chedly Ben Ibrahim/NurPhoto via Getty Images)

Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha a déclaré vendredi que la Tunisie a encore besoin de consensus et qu’elle est loin de pouvoir être gouvernée par un seul parti, “même démocratiquement “.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse au palais des Congrès à Tunis pour présenter le programme électoral du mouvement, Ghannouchi a fait observer que même si la politique du consensus a été prédominée par deux personnes, cette démarche a été le seul moyen de sauver le pays en lui évitant les dérives qu’ont connues plusieurs pays de la région.

Ghannouchi a appelé tous les candidats aux prochaines échéances nationales à adopter une pensée consensuelle et à œuvrer à la promouvoir, en tenant compte des exigences de l’étape présente dans le pays. Il a rappelé, dans ce sens que la Constitution a tranché tous les conflits idéologiques “secondaires”. Et d’ajouter que le défi aujourd’hui ne concerne pas les questions identitaires mais plutôt le quotidien du Tunisien.

Sur un autre plan, Rached Ghannouchi a précisé que sa candidature aux élections législatives (tête de liste de Tunis 1), est un message de confiance en l’institution parlementaire qui constitue le centre du pouvoir et un vecteur de développement de l’économie, d’amélioration des conditions de vie du citoyen et de lutte contre les disparités régionales.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.