ALGÉRIE
14/08/2019 10h:59 CET

Pour le ministre des Sports, Djamel Belmadi reste entraîneur national

DR

Partira ? partira pas ? la question du départ de l’entraîneur national Djamel Belmadi continue d’être au centre des préoccupations des instances sportives nationales. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Bernaoui, lui, est monté au créneau pour rassurer l’opinion publique.

Malgré le démenti de la FAF au lendemain des informations faisant état de la décision du coach national de quitter la barre technique, la rumeur est persistante, alimentée par la dernière déclaration de Riyad Mahrez à un célèbre quotidien sportif au cours de laquelle il affirmait, qu’avec ses coéquipiers il est prêt à respecter la décision du coach: “On en a discuté entre joueurs. Par rapport à ce qu’il se passe, c’est lui qui prendra sa décision et on la respectera”, a déclaré le joueur de Manchester City. Il n’en fallait pas plus pour que le départ de Djamel Belmadi soit à nouveau sur la table.

En déplacement à Oran, le ministre de la jeunesse et des sports a déclaré qu’“il faut qu’on soit conscient que ce qui a été réalisé par l’équipe nationale est l’un des acquis de la nation algérienne qui mérite d’être préservé et qui nécessite qu’on assure sa stabilité”.

Il a estimé que cette allégation “n’est rien d’autre que du bruit, sans contenu, et une tentative vaine de ses détracteurs visant à créer des problèmes imaginaires au sein de l’équipe nationale qui a réalisé un exploit historique sous la houlette de Djamel Belmadi, un coach qui a démontré son haut niveau de professionnalisme”.

“Nous aspirons à ce que Belmadi puisse réaliser d’autres exploits dans les compétitions internationales prochaines notamment se qualifier et réaliser des résultats en coupe du monde”, a déclaré le ministre de la jeunesse et des sports.

Le feuilleton Belmadi n’est pas prêt de s’arrêter, tant que le principal intéressé continue de se murer dans le silence.