05/03/2019 11h:01 CET | Actualisé 05/03/2019 11h:01 CET

Pour la 7ème année consécutive, l'Espagne est le premier partenaire commercial du Maroc

Les transactions commerciales entre les pays enregistrent un nouveau record historique.

studiocasper via Getty Images

ÉCONOMIE - Les chiffres de l’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat) le confirment: l’Espagne s’est maintenue, en 2018, comme le premier partenaire commercial du Maroc, en termes d’exportations et d’importations. Les deux royaumes, qui ont récemment renforcé leur coopération par la signature de plusieurs accords bilatéraux, sont, pour la septième année consécutive, des partenaires commerciaux privilégiés.

En 2018, les exportations espagnoles vers le Maroc se sont élevées à 8,221 millions d’euros, soit une hausse de 2,5% par rapport à l’année précédente. Ces données enregistrent un nouveau record historique, selon Eurostat. Quant à la valeur des exportations espagnoles à destination du Maroc, elle a été multipliée par deux durant les sept dernières années, passant de 4.130 millions d’euros en 2011 à 8.221 millions en 2018. Les produits les plus importés d’Espagne sont les combustibles et lubrifiants, les composantes d’automobiles et les tissus d’habillement. 

Par ailleurs, le Maroc a été, en 2018, la neuvième destination mondiale des biens espagnols et la deuxième en dehors de l’Union européenne, juste derrière les Etats-Unis. Les exportations espagnoles au Maroc représentent 2,9% du total de celles du pays ibérique à travers le monde.

Au fil des années, le partenariat s’est traduit par une hausse conséquente des transactions commerciales entre les deux pays et par l’implantation des entreprises espagnoles au Maroc, dans des secteurs aussi divers que l’immobilier, le tourisme, l’énergie, les télécommunications, les services financiers, les transports ou le textile et l’habillement, 

Le nombre d’entreprises espagnoles ayant exporté des biens au Maroc est de 20.714 unités en 2018, un chiffre en hausse de 4,8% (près de 1.000 sociétés de plus) par rapport à 2017, ce qui fait du Maroc le troisième pays du monde ayant enregistré la plus forte hausse du nombre des entreprises espagnoles qui y exportent leurs produits.

Selon Eurostat, le Maroc est également le premier partenaire commercial de l’Espagne en Afrique du nord, en Afrique subsaharienne et au Moyen Orient. Les échanges commerciaux entre les deux pays représentent 56% du total des exportations espagnoles vers l’Afrique du nord. Presque la moitié des exportations espagnoles vers le continent africain ont comme destination le Maroc, qui en 2018 a reçu 44% des exportations espagnoles vers le continent africain. Surtout, le Maroc a été le premier fournisseur africain de l’Espagne lors de l’année écoulée avec des exportations représentant 24% de celles de l’ensemble des pays africains vers le pays ibérique, précise la même source.

Du côté des importations marocaines, le nombre des produits importés en Espagne a été multipliée par deux au cours des sept dernières années, passant de 3.100 millions d’euros en 2011 à 6.652 millions en 2018. Parmi les principales exportations marocaines vers l’Espagne, pendant la période janvier-octobre 2018 on retrouve: les matériaux électriques (28%), les vêtements pour femmes et hommes (22,9%), et mollusques et crustacés (8,3%). D’autre part les principaux articles importés de l’Espagne, pour la même période sont les combustibles et lubrifiants (13,8%), les composantes d’automobile (13,3%), et tissus d’habillement (10,2%), expliquait au HuffPost Maroc l’Office économique et commercial du royaume d’Espagne à Rabat. 

Enfin, le Maroc se situe, cette année encore, au 11ème rang des fournisseurs de l’Espagne à travers le monde, en dehors de l’Union européenne et juste derrière les États-Unis.