MAROC
01/03/2019 14h:20 CET

Pour Hervé Renard, le Maroc peut faire le poids face à l'Argentine lors de leur match amical

Et affronter "l'extraterrestre Lionel Messi".

Getty Editorial

FOOTBALL - Remporter le match face à l’Argentine de Lionel Messi ? Pas impossible pour Hervé Renard, coach de l’équipe nationale marocaine. Dans un entretien accordé au site de la Confédération africaine de football (CAF), l’homme à la chemise blanche est confiant: les Lions de l’Atlas ont leurs chances. 

Mais pour cela, il faudra fournir des efforts conséquents et afficher un niveau de compétition, précise à la CAF, coach Renard. “Nous allons devoir faire les mêmes choses que nous avons faites contre le Portugal et l’Espagne lors de la Coupe du monde 2018”. 

Si pour l’heure, le retour de Lionel Messi parmi lAlbiceleste a été confirmé par la Fédération argentine de football, la venue de la star mondiale à Tanger, le 26 mars prochain, pour affronter le Maroc en match amical semble toujours incertaine. Une source de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) confiait au HuffPost Maroc, il y a quelques semaines, que la participation du numéro 10 argentin avait été négociée même si le principal intéressé ne s’est toujours pas prononcé de manière officielle. 

Pour Hervé Renard, la rencontre avec l’Argentine s’annoncera compliquée car “ils ont un extraterrestre nommé Lionel Messi qui change tout”, a-t-il déclaré à la CAF, confirmant ainsi la venue du joueur à Tanger. 

Le match, qui intervient quelques mois avant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Egypte, préparera les Lions de l’Atlas à cette compétition très attendue. “C’est un match exceptionnel dans une carrière et pour le Maroc. Je suis sûr que les joueurs seront tous motivés”, a estimé le sélectionneur national. 

Avant d’affronter l’Argentine, le Maroc jouera contre le Malawi dans le cadre de la sixième et dernière journée des éliminatoire de la CAN, même si il s’est déjà qualifié. L’occasion pour certains joueurs qui n’ont pas beaucoup porté le maillot de l’équipe nationale, de tâter le terrain avant la grand-messe du football africain... Et de récolter, au passage, quelques points pour le classement de la FIFA, espère Renard.