TUNISIE
12/09/2018 15h:53 CET

Pour Hafedh Caid Essebsi, il n'y a pas de conflit avec Youssef Chahed

Aucun conflit, vraiment?

FETHI BELAID via Getty Images

Le directeur exécutif du parti Nidaa Tounes Hafedh Caid Essebsi a affirmé, mercredi, dans une déclaration à la presse qu’il n’existe aucun conflit entre lui et le chef du gouvernement Youssef Chahed.

“Hafedh Caid Essebsi n’a aucun conflit ni avec Youssef Chahed, ni avec personne” a-t-il affirmé avant d’ajouter: “Le problème, c’est que nous avons une vision et Youssef Chahed en a une autre, et jusqu’à ce moment précis, ces visions ne concordent pas”.

Interrogé sur la possibilité de virer Youssef Chahed du parti, Hafedh Caid Essebsi est resté évasif: “Nous avons commencé la réunion du comité politique dès hier et avons laissé la réunion ouverte. Aujourd’hui, nous avons entamé des discussions avec notre bloc parlementaire” a-t-il expliqué confirmant que “jusqu’à ce moment”, Youssef Chahed est encore membre du parti. 

Concernant les déclarations de Khaled Chawket, membre du parti, qui avait affirmé mardi, que Nidaa Tounes préférait être un parti d’opposition que d’encourager un gouvernement qui ne respecte pas les bases démocratique, Hafedh Caid Essebsi dément de telles intentions: “Il n’y a eu aucune déclaration officielle” qui dit que Nidaa Tounes sera dans l’opposition: “Est-ce que nous avons publié un communiqué qui dit que nous serons dans l’opposition? Notre porte-parole a-t-il fait une déclaration officielle dans ce sens? Non!” s’est-il contenté de répondre.

Lors de cette réunion, une trentaine de députés étaient présents sur les 55 que compte officielle le parti (la démission des 9 députés ce week-end n’étant pas officiellement entérinée par l’Assemblée des représentants du peuple, celui-ci étant encore en vacances parlementaires). 

Cette réunion de coordination avec le bloc parlementaire a été organisée en marge d’une deuxième réunion du comité politique du parti, dont plusieurs décisions devraient émaner.

Lundi, le président de bureau de l’information Mongi Harbaoui avait affirmé que son parti prendre une décision dans les 48 heures concernant l’avenir du chef du gouvernement ainsi que des 9 députés démissionnaires au sein du parti: “Les dernières démissions s’inscrivent dans le cadre d’un projet politique dont les principales personnalités se situeront autour de la personne de Youssef Chahed” a-t-il estimé reprochant à Youssef Chahed de vouloir “briser, diviser” Nidaa Tounes.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.