MAROC
30/03/2018 19h:11 CET

Potentiellement dangereux, un médicament pour cardiaques retiré du marché

Il était interdit depuis 3 mois en Arabie Saoudite, son pays d'origine.

PhotoAlto/Sigrid Olsson via Getty Images

SANTÉ - Le ministère de la Santé n’aura pas mis longtemps à réagir à la polémique du “Pedovex”. Le département de Doukkali a publié aujourd’hui un communiqué dans lequel il précise la suspension de l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) du médicament incriminé, qui avait fait l’objet d’un article de nos confrères du Desk.ma. Tous les lots commercialisés sur le marché national auprès des détenteurs de stocks seront également rappelés, précise le ministère.

Destiné à des patients souffrants de problèmes cardiaques (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ischémique ou artériopathie oblitérante des membres inférieurs...), le “Pedovex” est un médicament générique sous licence à base de Clopidogrel fabriqué au Maroc par Zenith Pharma depuis 2012.

Tout ce qu’il y a de plus normal dans le secteur pharmaceutique, à cette exception près que le médicament a été interdit dans son pays d’origine (Arabie Saoudite) le 29 décembre dernier. Le générique ne répondait ainsi pas aux critères de bioéquivalence par rapport à la molécule de référence, explique le ministère de la Santé. En clair, la Saudi Food and Drug Authority (SFDA), l’autorité sanitaire du royaume saoudien, a conclu à l’inefficience du Pedovex, voire à sa dangerosité, souligne le Desk.ma.

Pourquoi les autorités sanitaires marocaines ont donc mis autant de temps à réagir à l’heure où leurs homologues tunisiens et émiratis ont été plus promptes? “Ce médicament n’a fait l’objet d’aucune alerte, ni de signalement d’inefficacité déclaré au niveau national”, justifie le département de tutelle qui a quand même décidé de le retirer en application du principe “de la précaution et de la sécurité sanitaire”.

LIRE AUSSI: