TUNISIE
07/01/2019 10h:11 CET | Actualisé 07/01/2019 13h:19 CET

Tentative de coup d'État au Gabon: Ce que l'on sait

Victime d'un AVC depuis octobre dernier, le président Ali Bongo est en convalescence au Maroc.

Chris Jackson via Getty Images

“Un conseil national de restauration”, composé de membres de l’armée à pris, lundi, possession de la radio d’État au Gabon, diffusant un message qui s’apparenterait à une prise de pouvoir, alors que le président Gabonais Ali Bongo est en convalescence au Maroc, après un AVC.

Selon RFI, le message en question a été lu par le Lieutenant Kelly Ondo Obiang qui se présente comme le président du Mouvement Patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon, et appelle les forces de sécurité et les jeunes gabonais à se joindre, les enjoignant à “ne pas abandonner la patrie” afin de sauver le Gabon “du chaos”.

Selon RFI, le signal de Radio Gabon, sur lequel le message a été diffusé a été coupé, tout comme internet. Selon la même source, l’électricité a même été coupée dans certains quartiers de Libreville.

La présidence de la République gabonaise a affirmé pour sa part que les points d’accès stratégiques à la ville sont sous contrôle. De son côté, le porte-parole du gouvernement a affirmé que quatre putschistes ont été arrêtés par le GIGN gabonais, un d’entre eux a réussi à prendre la fuite.

Celui-ci a également affirmé que la situation était sous contrôle, qualifiant les putschistes d’ “un groupe de plaisantins”.

Le président Gabonais Ali Bongo, victime d’un AVC en octobre dernier, est actuellement en soin au Maroc. Il avait pris la parole pour la première fois fin décembre depuis Rabat pour annoncer les voeux de la nouvelle année aux gabonais.

Face à l’absence de communication sur son état de santé, plusieurs rumeurs avaient alors secoué les réseaux sociaux. 

Le vide du pouvoir n’a cependant pas été constatée par la Cour constitutionnelle, qui a délégué une partie des pouvoirs du président au Premier ministre et au Vice-président.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.