MAROC
22/10/2018 11h:57 CET | Actualisé 22/10/2018 11h:59 CET

Porté par l'essor de la Data, Maroc Telecom annonce des résultats en hausse

Grâce à la data, les activités mobile et fixe ont généré plus de la moitié du CA sur les neuf premiers mois de 2018.

Rafael Marchante / Reuters

ÉCONOMIE - Maroc Telecom poursuit sur sa lancée. Après un essoufflement en 2017 et une reprise au premier semestre 2018, l’opérateur téléphonique améliore ses activités au Maroc au terme des neuf premiers mois de 2018. Le résultat net ajusté part du groupe d’Ahizoune ressort en hausse de 2,9% par rapport à la même période de l’année dernière. IAM explique cette évolution par “la forte croissance du CA des activités au Maroc (+5,1%), qui profitent de la hausse des usages et des parcs Data”.

L’opérateur historique a par ailleurs réalisé un chiffre d’affaires de 27.137 millions de dirhams, en hausse de 4,3%. Grâce à la data, les activités mobile et fixe ont généré à elles seules 16.095 millions de dirhams au Maroc lors des neuf premiers mois de l’année. En raison de la hausse du CA, le résultat opérationnel avant amortissement des neuf premiers mois de 2018 s’élève à 8.558 millions de dirhams, en hausse de 5,2%.  

La data à la rescousse au Maroc

Au 30 septembre 2018, le parc mobile, avec 19,7 millions de clients, croit de manière significative (+4,1% sur une année). Mais c’est surtout grâce à la croissance de l’internet mobile que le chiffre d’affaires mobile poursuit son évolution pour atteindre 10.501 millions de dirhams, un chiffre en hausse de 5,0%.  

Le parc haut débit progresse quant à lui de 10,2% pour atteindre 1,5 million d’abonnés grâce aux offres ADSL et fibre optique. À noter que faute de dégroupage, IAM est en situation de quasi-monopole sur le segment des offres ADSL. L’opérateur historique ne permet toujours pas à ses concurrents l’accès à la boucle de cuivre. Après des avertissements de l’ANRT qui n’ont pas débloqué la situation, un procès pour concurrence déloyale l’opposant a Inwi est en cours.

Dans le détail, durant les neuf premiers mois de 2018, les activités fixe et internet au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 6.939 millions de dirhams, en hausse de 3,6%, soutenues essentiellement par une augmentation de 10,1% du chiffre d’affaires data.

Les investissements s’enchaînent en Afrique 

Les activités de l’opérateur à l’international ont enregistré un CA de 12.150 millions de dirhams, en hausse de 4,6% au cours des neuf premiers mois de 2018. Une performance que le groupe d’Abdeslam Ahizoune doit notamment à la croissance de 8,2% des revenus des nouvelles filiales notamment en Côte d’Ivoire, ainsi que par l’amélioration des activités au Mali et au Gabon.

Toutefois le résultat opérationnel (EBITA) ajusté se situe à 2.719 millions de dirhams, en recul de 1,8% en raison principalement de la hausse de la charge d’amortissement liée aux programmes d’investissements. Pour rappel, les neuf premiers mois de l’année 2018 ont été marqués par le paiement de 273 millions de dirhams correspondant aux licences obtenues en Côte d’Ivoire et au Gabon et au décaissement de 256 millions de dirhams au titre de la licence 2G/3G/4G au Togo, obtenue en juillet 2018 pour un montant total de 477 millions de dirhams.