TUNISIE
19/07/2018 14h:06 CET

Port de Radès: Quand les réformes portent leurs fruits

Amélioration palpable du rendement du port de Radès, l’un des poumons économiques de la Tunisie.

FETHI BELAID via Getty Images

Les nouvelles mesures adoptées en faveur du port de Radès portent enfin leurs fruits. Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 19 juillet 2018, le ministère du Transport annonce une nette amélioration au niveau des services portuaires, durant ces dernières semaines.

Parmi ces actions palpables figure la réduction spectaculaire des délais d’attente des bateaux dans la zone franche. En effet, “le délai d’attente des bateaux ne dépasse plus les 24 heures alors qu’il était autour de 25 jours auparavant”, précise le ministère.

De plus, le problème lié à l’encombrement des postes d’accostage des bateaux le long des quais et l’entassement des marchandises dans les sphères de stockage du port a été résolu. 

Cet important progrès n’est autre que le résultat fructueux d’un ensemble de décisions et de mesures prises dans le cadres de nombreuses réunions de travail au siège du ministère du Transport sous le patronage du ministre, Radhouane Ayara avec les intervenants et les professionnels du secteur, souligne le communiqué. 

Ces derniers ont opté pour un programme complet de réformes capable de combler les lacunes et améliorer les services du port. D’ailleurs, de nouveaux équipements, d’un coût frôlant les 80 millions de dinars, ont été mis en place afin d’améliorer le rendement au port.  D’autant plus, le programme prévoit l’élargissement des quais pour accueillir 12500 conteneurs au lieu des 8000 actuels, et l’acquisition de nouvelles grues de type RTG outre l’entrée en service du système informatique pour la gestion des conteneurs (TOS)  “Terminal Operating System”, qui permettra aux agents de traiter les escales commerciales des navires, dans des conditions opérationnelles idéales.

Le port sera ainsi doté d’un système efficace facilitant la logistique et améliorant la compétitivité du port au niveau méditerranéen.  

Il est à rappeler que depuis près un an le ministère du Transport avait annoncé la mise en place d’une nouvelle stratégie pour mettre fin à la situation désastreuse dans laquelle se trouve le port de Radès, l’un des poumons économiques de la Tunisie. 

De nombreuses décisions se sont d’ailleurs écoulées le lendemain d’une visite inopinée du chef du gouvernement Youssef Chahed Port de Radès où il a constaté de nombreux dysfonctionnements.

Surpris par les dégâts, Chahed avait réuni en urgence les ministres du Transport, des Finances par intérim et le Directeur-Général de la Douane ainsi que certains agents.

Résultat, selon un communiqué du ministère des Finances, 21 douaniers de rangs divers ont été écartés des postes de décisions ou des administrations sensibles jusqu’à la fin d’une enquête qui a été diligentée contre eux.

35 autres douaniers comparaitront devant le conseil de discipline de l’institution conformément au règlement intérieur pour des soupçons de corruption.

LIRE AUSSI: Le ministère du Transport annonce une série de mesures au profit du Port de Radès

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.