ALGÉRIE
15/09/2014 11h:33 CET

Le kilo de pomme de terre a atteint les 70 dinars

Wikimedia Commons

La pomme de terre est à nouveau un produit de "luxe" pour les Algériens avec cette nouvelle flambée de prix. Le kilogramme se vend à 70 dinars (DA) à Alger et atteint 130 DA dans d'autres régions. "Un vol", dénonce Hadj Lallali, président de la chambre d'agriculture de la wilaya de Aïn Defla à la radio algérienne ce matin 15 septembre.

"Durant la saison dernière, nous avons vendu la pomme de terre à 7 et 10 DA pour la retrouver sur le marché à des prix carrément quadruplés".

Cette augmentation est due à la spéculation des intermédiaires au grand dam des consommateurs et des cultivateurs. Par ailleurs, l'absence du contrôle de l'État a amplifié ce phénomène, accuse Hadj Lallali.

Selon le site économique Maghreb Émergent, la récolte de cette saison provient majoritairement de la région de Tiaret, la seule productive en ce mois de septembre grâce aux conditions climatiques particulières. Cette production reste tout de même limitée et destinée à couvrir la consommation jusqu'à l'hiver.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.