TUNISIE
23/08/2018 12h:39 CET

Poissons morts échoués au large de Gabès: L'enquête du ministère de l'Agriculture livre son verdict

Selon les résultats de ces analyses, aucune trace d’hydrocarbures, de métaux lourds ou de virus de type Nodavirus n’a été retrouvée.

EyeMark via Getty Images
Photo d'illustration

Alors que les photos et vidéos de nombreux poissons morts échoués sur la plage de Gabès avaient provoqué un émoi chez les pêcheurs et sur les réseaux sociaux, l’enquête menée par le ministère de l’Agriculture sur un éventuel empoisonnement de l’eau a livré son verdict.

 

Dans un communiqué publié sur son site internet, le ministère a affirmé qu’une équipe de recherche de l’Institut National des Sciences et Technologies de la Mer avait, le 05 août dernier, prélevé des échantillons d’eau de mer mais également de poissons échoués pour les analyser.

Selon les résultats de ces analyses, aucune trace d’hydrocarbures, de métaux lourds ou de virus de type Nodavirus n’a été retrouvée. 

Ainsi, c’est la présence significative d’algues microscopiques toxiques de type Karenia Selliformis ainsi que de Phosphore et de sel d’ammonium qui serait à l’origine de la mort de ces poissons. Cela a été accentué par deux phénomènes météorologiques: La hausse des températures et les précipitations élevées.

Le 05 août dernier, des pêcheurs de la région de Gabès ont été surpris par la présence d’une grande quantité de poissons morts rejetés par la mer et recouvrant la plage de Chatt Essalem. 

Des kilomètres de littoral étaient, ainsi, jonchés de carcasses de poissons, comme le montrent les photos et la vidéo ci-dessous.