TUNISIE
25/01/2019 12h:53 CET | Actualisé 25/01/2019 13h:31 CET

Plusieurs villes tunisiennes paralysées par les intempéries, certaines sont isolées à cause de la neige

40 centimètres de neige dans certaines régions.

Routes fermées, personnes bloquées, coupures de l’électricité et de l’eau, c’est le bilan dans plusieurs régions du pays, après les chutes torrentielles de neige et de pluie, accompagnées de vents violents.

Il s’agit d’une vague de froid exceptionnelle accompagnées de fortes intempéries qui continuent depuis mercredi soir et qui ont déjà entraîné une paralysie de la circulation dans plusieurs régions.

Des petites villes et villages se sont alors retrouvés isolés, souvent sans électricité ni eau, alors que les autorités locales peinent à déblayer les grandes quantités de neige.

Ainsi, la délégation d’El Ayoun dans le gouvernorat de Kasserine, couverte par la neige, est inaccessible depuis plusieurs heures. L’électricité y est également coupée depuis hier.

A Béja, les vents ont dépassé les 80km/h, brisant des arbres et engendrant un blocage du trafic routier. La protection civile est alors intervenue pour dégager les routes bloquées.

Les pluies ont également fait des ravages et des magasins se sont retrouvés submergés par l’eau.

A Jendouba, les autorités ont appelé à la vigilance à cause du risque de crue de Oued Medjerda, après les grandes quantités de pluie enregistrées dans la région.

Le corps d’une femme est portée disparue depuis hier après avoir été emportée par les eaux de l’oued Bjarr, vient d’être repêché dans les eaux du Oued. La sexagénaire était accompagnées de deux membres de sa famille dans une voiture immobilisée par les eaux.

A Sfax, dans le sud du pays, des voyages du bac reliant la ville à Kerkennah avaient été annulés à cause des intempéries.

La Commission nationale de lutte contre les catastrophes naturelles est en réunion permanente et cordonne avec les délégations régionales pour faire face à tout imprévu. L’armée nationale a également joint ses efforts aux unités de protection civile dans le déblayage de la neige et l’évacuation des automobilistes bloqués.

D’autre part, la Direction de la garde nationale invite les usagers de la route à faire preuve de prudence, à respecter la distance de sécurité, à réguler la vitesse en fonction de la circulation, à ne pas prendre de risques inutiles et à se conformer au code de la route.

Selon l’institut national de la météorologie (INM), les chutes de  neige et de grêle continueront ce vendredi 25 janvier. Un amélioration de la situation sera par contre observée à partir du Samedi 26 janvier.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.