07/06/2019 12h:11 CET | Actualisé 07/06/2019 12h:11 CET

Plusieurs champs de menthe non conformes aux normes sanitaires ont été détruits par l'ONSSA

Pour éviter la commercialisation des cultures contaminées sur les marchés nationaux.

ONSSA

SANTE - Les services de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), en collaboration avec les autorités locales, ont détruit plusieurs cultures de champs de menthe traitées par des pesticides non autorisés. L’office avait révélé, la semaine dernière, plusieurs cas de menthe contaminée dans trois régions du royaume. 

Après avoir adressé des courriers d’avertissement aux Wilayas des régions de Souss-Massa et Tétouan-Tanger-Al Hoceima, où est cultivée de la menthe destinée à la consommation nationale, les services de l’ONSSA sont passés à l’action et ont détruit plusieurs cultures de champs de menthe non conformes aux normes de sécurité sanitaire, afin d’éviter la commercialisation des cultures contaminées sur les marchés nationaux, souligne l’office dans un communiqué.

En plus des cultures détruites et brûlées, l’ONSSA indique avoir dressé des procès verbaux d’infractions à l’encontre des contrevenants, qui ont été envoyés par la suite à la justice.

La semaine dernière, l’autorité sanitaire révélait que les bouquets de menthe qui recouvrent les étalages des marchés, épiceries et grandes surfaces étaient contaminés et comportaient un taux très élevé de pesticides, selon les résidus et échantillons analysés depuis des parcelles de production de menthe. “Il importe de préciser que ce constat ne peut être généralisé à toute la
production de la menthe mise sur le marché local” soutient toutefois l’ONSSA dans son communiqué. 

La surveillance et le contrôle sanitaire des cultures de menthe resteront maintenus au niveau de la production et de la distribution, afin de garantir un produit conforme aux normes de sécurité sanitaire, annonce-t-elle. Les marchés de gros, les grandes et moyennes surfaces, ont été appelés à exiger les bulletins d’analyse conformes à la sécurité sanitaire de la menthe.

Le plan de surveillance de l’ONSSA est mis en œuvre dans les principales régions productrices de la menthe à savoir la région de Rabat-Kénitra, Tanger-Tétouen-Al Hoceima, Casa-Settat, Souss-Massa, Marrakech-Safi et Fès-Meknès. L’office rappelle qu’il met en œuvre annuellement, dans toutes les régions du pays, des plans de surveillance sanitaire des produits végétaux notamment les fruits, les légumes et les aromates.

“L’utilisation raisonnée des pesticides contribue à la lutte contre les organismes nuisibles à la menthe (maladies, insectes ravageurs, mauvaises herbes). Toutefois, l’ONSSA appelle les agriculteurs à utiliser uniquement les produits homologués et à respecter scrupuleusement le mode d’emploi”, conclut le communiqué.