TUNISIE
13/04/2018 12h:49 CET

Plus de lait en Tunisie à partir du 30 avril, selon le Syndicat des industries laitières

La production du lait demi-écrémé s’arrêtera à partir du 23 avril, et sera suivie par un arrêt total de la distribution le 30 du même mois.

gerenme via Getty Images

Le président de la Chambre syndicale des industries laitières, Boubaker Mehri, a déclaré vendredi à l’antenne d’Express FM que la production et la distribution de lait sera interrompue à la fin de ce mois, et ce en protestation contre la hausse des charges à laquelle font face les producteurs de lait, en plus de l’indifférence du gouvernement à cet égard.

Mehri a expliqué qu’une stratégie à ce sujet avait été présentée en 2016 à la présidence du Gouvernement ainsi qu’à l’Assemblée des Représentants du Peuple, mais qu’aucune mesure de révision des prix et des subventions destinées aux agriculteurs, n’avait été prise.

 

Il a ainsi déclaré que la production du lait demi-écrémé s’arrêtera à partir du 23 avril, et sera suivie par un arrêt de la distribution totale de lait le 30 du même mois.

Les tensions entre le gouvernement et les professionnels du secteur laitier ne sont pas nouvelles. En effet, les relations avaient commencé à s’envenimer en 2016, lorsque la production de lait avait atteint des niveaux records, obligeant le gouvernement à racheter des millions de litres de lait, suite au refus des centres de collecte d’accepter la production des éleveurs.

La période avait alors été marquée par des manifestations contre les quotas des centres de collecte, fixés par l’État, lequel a le contrôle autant sur le prix que sur les quantités achetées aux agriculteurs par les centrales laitières, se retrouvant ainsi en première ligne face aux difficultés des producteurs de lait.

LIRE AUSSI

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.